Orchis musc, Herminium à un seul tubercule

Herminium monorchis (L.) R.Br., 1813

Classe : Equisetopsida Ordre : Asparagales Famille : Orchidaceae Sous-Famille : Orchidoideae Tribu : Orchideae Genre : Herminium

  • 17
    observations

  • 7
    communes

  • 11
    observateurs

  • Première observation
    1985

  • Dernière observation
    2016
Titre Auteur
Herminium monorchis PNV
Description :
Fiche de l'Atlas de la flore rare et protégée de Vanoise
Date : 2017-05-17
Abel Pierre - Balais Catherine - Balais Christian - Benoit Félix - Bergeron Jean-marie - Blanchemain Joël - Delpech René - Gotti Christophe - Obino Clémence - Plumecocq Benjamin - Renaud Karine

Informations sur l'espèce

Cette orchidée de taille très réduite, inférieure à 25 cm de haut, se repère difficilement au milieu de la végétation où elle pousse, d’autant que tiges, feuilles et même fleurs sont verdâtres. Une fois localisée, elle ne peut être confondue avec aucune autre espèce grâce à son épi grêle plutôt unilatéral, de dix à soixante-dix très petites fleurs avec un labelle trilobé. Comme pour beaucoup d’orchidées, le nombre d’individus fleuris dans une population peut varier considérablement d’une année sur l’autre.
Source : Parc national de la Vanoise
Écologie et habitats
Herminium monorchis affectionne les pâturages humides, les suintements et les bas-marais calcaires, y compris dans des ambiances forestières peu denses. En Vanoise, on peut l’observer de l’étage montagnard : 1300 m d’altitude à Termignon, à subalpin : 2130 m aux Allues.
Distribution
Cette espèce eurasiatique présente une large aire de distribution qui s’étend de l’Europe centrale et boréale, à la Sibérie et à l’Himalaya. En France, elle est présente dans les départements de l’Est des Alpes-Maritimes à la Moselle, du Bassin parisien, du Nord et de la Normandie, et ne se trouve que dans le Tarn pour le Sud-Ouest. En Vanoise, les stations sont très localisées et circonscrites, comme sur une bonne part de son aire de distribution. Les populations connues se trouvent sur les communes de Modane,Termignon, Les Allues, Pralognan-la-Vanoise, Séez, Villaroger et Champagny-en- Vanoise, seule indication bibliographique historique en Vanoise (Gensac, 1974).
Menaces et préservation
En Savoie, et aussi dans toute la France, les quelques observations récentes comparées aux indications anciennes attestent de la régression des populations de cette orchidée, particulièrement en plaine. En montagne, le faible nombre de stations qui persistent, sises majoritairement en dehors des espaces protégés, et la fragilité des zones humides confèrent à l’Orchis musc une valeur patrimoniale importante. Il convient de veiller particulièrement à la préservation des biotopes de cette orchidée protégée. En outre, ceux-ci sont souvent situés dans des milieux où la dynamique forestière peut être assez rapide et altérer le milieu de vie de ces plantes. Pour sauvegarder les stations de Termignon, des opérations de débroussaillement sont organisées par le Parc national de la Vanoise.
Source : Parc national de la Vanoise
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Arachnites monorchis (L.) Hoffm., 1795 | Epipactis monorchis (L.) F.W.Schmidt, 1791 | Herminiorchis monorchis (L.) Foerster, 1878 | Herminium clandestinum Gren., 1855 | Ophrys monorchis L., 1753 | Ophrys triorchis St.-Lag., 1889 | Orchis monorchis (L.) Crantz, 1769 | Satyrium monorchis (L.) Pers., 1807

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles