Pédiculaire du Mont Cenis

Pedicularis cenisia Gaudin, 1829

Classe : Equisetopsida Ordre : Lamiales Famille : Orobanchaceae Genre : Pedicularis

  • 1774
    observations

  • 25
    communes

  • 63
    observateurs

  • Première observation
    1993

  • Dernière observation
    2019
Titre Auteur
Pedicularis cenisia PNV
Description :
Fiche de l'Atlas de la flore rare et protégée de Vanoise
Date : 2017-09-14
Balais Christian - Bantin Louis - Benyoub Abdelbaki - Bergeron Jean-marie - Berthollet Fabienne - Blanchemain Joël - Blois Wilfried - Boissier Jean-michel - Bonnevie Danièle - Bonsacquet Lionel - Bouche Michel - Bourgeois Marie-geneviève - Bregeon Sébastien - Chastin Alain - Clement-guy Stéphanie - Corbet Thomas - Deffrennes Benoît - Delahaye Thierry - Denise Cyril - Empereur-buisson Caroline - Ferbayre Annie - Ferbayre Jean-paul - Fima Frédéric - Garnier Alexandre - Gotti Christophe - Grillot Vanessa - Hemeray Damien - Herrmann Mylène - Imberdis Ludovic - Jean-michel Boissier - Jordana Régis - Jullian Laurence - Lacosse Pierre - Laurency Sabine - Le Pape Claude - Lefrancois Olivier - Lemmet Sandrine - Maillet Thierry - Malrat Didier - Mele Stéphane - Mikolajczak Alexis - Modane Secteur - Mollard Maurice - Moussiegt Karine - Parchoux Franck - Pellet Clarisse - Perrier Jacques - Ployer Jean-yves - Plumecocq Benjamin - Rannou Gwendal - Renaud Karine - Reverdy Jean-claude - Richard Alain - Robert Denis - Rocher Michel - Rutten Céline - Sagot Clotilde - Seignemartin Aurore - Storck Frantz - Suret Henri - Tanga Olivier - Tissot Nathalie - Vuillermoz Cécile

Informations sur l'espèce

Pour distinguer la Pédiculaire du mont Cenis des autres pédiculaires présentes en Vanoise, il faut observer la tige ascendante, peu feuillée ; l’inflorescence en tête au sommet de la tige ; les calices très poilus et les corolles roses à lèvre supérieure en forme de long bec pourpre foncé.
Source : Parc national de la Vanoise
Écologie et habitats
Pedicularis cenisia préfère les pelouses d’altitude avec un sol bien constitué et plutôt sur substrats calcaires sur des versants bien ensoleillés. C’est en Vanoise une plante typiquement de l’étage alpin, qui descend parfois jusque dans le subalpin inférieur comme à Planay où des plantes sont recensées à 1400 m d’altitude.
Distribution
La Pédiculaire du mont Cenis est présente sur une toute petite aire limitée aux Apennins et dans les Alpes au nord-ouest de l’Italie ainsi qu’en France aux départements de la Haute-Savoie, la Savoie, les Hautes-Alpes et les Alpes-de-Haute-Provence. Elle est rare dans ces départements sauf en Savoie où elle reste toutefois cantonnée dans une petite moitié ouest englobant le massif de la Vanoise. Déjà considérée comme assez répandue sur le territoire du Parc par Gensac (1974), les observations systématiques réalisées sur cette espèce par les agents du Parc national de la Vanoise ont confirmé que Pedicularis cenisia est bien répartie sur l’ensemble du territoire du Parc, cœur et aire optimale d’adhésion.
Menaces et préservation
Sa relative abondance en Vanoise et l’absence de menaces spécifiques liées à son milieu de vie font que Pedicularis cenisia ne semble pas localement menacée de disparition. Il faut toutefois garder à l’esprit que c’est une espèce très localisée qui illustre parfaitement l’originalité de la flore du massif de la Vanoise à l’échelle nationale.
Source : Parc national de la Vanoise
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Pedicularis bonjeanii Colla, 1835 | Pedicularis fasciculata subsp. cenisia (Gaudin) Bonnier & Layens, 1894 | Pedicularis gyroflexa sensu Gren. & Godr., 1850 | Pedicularis gyroflexa subsp. cenisia (Gaudin) Douin, 1926 | Pedicularis rostrata sensu Benth., 1846 non L., 1753

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles