Pédiculaire arquée

Pedicularis gyroflexa Vill., 1785

Classe : Equisetopsida Ordre : Lamiales Famille : Orobanchaceae Genre : Pedicularis

  • 206
    observations

  • 12
    communes

  • 25
    observateurs

  • Première observation
    1993

  • Dernière observation
    2019
Titre Auteur
Pedicularis gyroflexa PNV
Description :
Fiche de l'Atlas de la flore rare et protégée de Vanoise
Date : 2017-09-14
Balais Christian - Bantin Louis - Berthollet Fabienne - Blanchemain Joël - Boissier Jean-michel - Bonsacquet Lionel - Bourgeois Marie-geneviève - Chastin Alain - Deffrennes Benoît - Delahaye Thierry - Denise Cyril - Hemeray Damien - Hostein Colin - Lacosse Pierre - Martineau Benoît - Modane Secteur - Mollard Maurice - Moussiegt Karine - Parchoux Franck - Perier Muzet Laurent - Rannou Gwendal - Renaud Karine - Richard Alain - Seignemartin Aurore - Suret Henri

Informations sur l'espèce

Les fleurs de Pedicularis gyroflexa sont d’un rose intense. La lèvre supérieure de la corolle en forme de casque est à bec court, sans dent latérale et le calice est laineux à lobes foliacés. Ces fleurs s’épanouissent en une grappe courte et compacte, spiralée, au sommet d’une tige haute de 15 à 25 cm, pubescente, nue ou très peu feuillée ; les feuilles, également pubescentes, très découpées se répartissant à la base de la plante. Ces caractéristiques la différencient de Pedicularis rostrato-spicata, qui possède une tige feuillée et des corolles à bec allongé et de Pedicularis cenisia dont la lèvre supérieure de la corolle est prolongée par un bec allongé pourpre foncé.
Source : Parc national de la Vanoise
Écologie et habitats
Plante calcicole, la Pédiculaire arquée affectionne les rocailles et les pelouses pierreuses des étages subalpin à alpin. Elle couvre, sur le massif de la Vanoise, une grande amplitude altitudinale, de 1410 m (Bourg-Saint-Maurice) à 2710 m (Termignon). Dans l’étage alpin, elle pousse souvent près de Dryas octopetala, Leontopodium alpinum ou encore Pedicularis rosea subsp. allionii.
Distribution
Pedicularis gyroflexa est une espèce endémique des Alpes. Elle est recensée sur l’ensemble des départements alpins français, hormis la Haute-Savoie où sa présence reste à confirmer. En Savoie, elle est connue ponctuellement sur les massifs calcaires des Bauges et de la Chartreuse et plus largement en Vanoise. Citée seulement sur quatre communes de Tarentaise par Gensac (1974), elle se révèle en réalité plus fréquente en Maurienne qu’en Tarentaise. De nos jours, elle est répertoriée sur une petite vingtaine de communes du Parc.
Menaces et préservation
Ne bénéficiant d’aucun statut de protection particulier, cette espèce ne semble cependant pas réellement menacée en Vanoise. Il est toutefois à noter qu’une bonne partie des populations est située hors des limites du cœur du Parc et échappe ainsi à la réglementation de cet espace protégé.
Source : Parc national de la Vanoise
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Pedicularis cenisia proles hugueninii (Rchb.f.) Rouy, 1909 | Pedicularis fasciculata Gren., 1853 | Pedicularis gyroflexa subsp. gyroflexa Vill., 1785 | Pedicularis gyroflexa subsp. hugueninii (Rchb.f.) Nyman, 1881 | Pedicularis hugueninii Rchb.f., 1862

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles