Arole, Pin cembro, Pin des Alpes

Pinus cembra L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Pinales Famille : Pinaceae Genre : Pinus

  • 122
    observations

  • 15
    communes

  • 16
    observateurs

  • Première observation
    2005

  • Dernière observation
    2019
Ambec Nils - Benoit Félix - Blanchemain Joël - Boissier Jean-michel - Bonsacquet Lionel - Caillot Yoann - Delahaye Thierry - Gotti Christophe - Meeus Guido - Mele Stéphane - Mikolajczak Alexis - Moussiegt Karine - Parchoux Franck - Pellet Clarisse - Perier Muzet Laurent - Rocher Michel

Informations sur l'espèce

Le pin cembro est un arbre pouvant atteindre 25 m de hauteur. Ce pin montagnard se reconnaît à ses aiguilles groupées par 5, assez longues (5 à 8 cm), fines, souples et douces au toucher. Cet arbre se distingue aussi par ses cônes globuleux, brun-violet, maculés de résine et dont les écailles ne s’ouvrent pas à maturité pour libérer les graines. Le pin cembro se rencontre de 1 400 m à 2 500 m d’altitude mais c’est typiquement une espèce du subalpin supérieur.

Source : Parc national des Ecrins

Les cônes ne s’ouvrant pas d’eux-mêmes, des animaux vont intervenir. C’est le cas du casse-noix mouchetée qui, de son bec puissant, décortique les cônes pour en récupérer les graines. Celles qui ne seront pas récupérées par l’oiseau au cours de l’hiver germeront. L’arole est le seul pin européen à aiguilles par 5. Le seul autre pin à aiguilles par 5 de nos régions (le pin Weymouth) est une espèce introduite que l’on ne rencontre pas en altitude. Souvent en limite supérieur de forêt, le pin cembro est le dernier arbre que l’on rencontre et, dans cette zone de combat, il arbore généralement une forme particulière dite en candélabre (fût tortueux avec de fortes branches étalées).

Source : Parc national des Ecrins

Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Apinus cembra (L.) Rydb., 1905 | Pinus montana Lam., 1779

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles