Stipe penné

Stipa pennata L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Poales Famille : Poaceae Sous-Famille : Pooideae Tribu : Stipeae Genre : Stipa

  • 34
    observations

  • 7
    communes

  • 15
    observateurs

  • Première observation
    1985

  • Dernière observation
    2020
Titre Auteur
Stipa pennata PNV
Description :
Fiche de l'Atlas de la flore rare et protégée de Vanoise
Date : 2020-06-27
Benoit Philippe - Berthollet Fabienne - Blanchemain Joël - Bonsacquet Lionel - Delahaye Thierry - Delpech René - Gotti Christophe - Herrmann Mylène - Lacosse Pierre - Magnolon Séverine - Modane Secteur - Mollard Maurice - Parchoux Franck - Ratel Joseph - Tissot Nathalie

Informations sur l'espèce

La Stipe pennée est une graminée qui ressemble beaucoup à Stipa eriocaulis avec laquelle elle a longtemps été confondue en Vanoise. Elle s’en distingue d’une part par des gaines basales brun grisâtre, mates et devenant fibreuses ; d’autre part, les bords de la glumelle externe sont glabres dans le tiers supérieur et la partie inférieure de l’arête est brun foncé à maturité. Chez Stipa eriocaulis les bords de glumelle externe sont velus sur toute leur longueur et la partie inférieure de l’arête reste jaunâtre. Enfin, des toupets de poils sont présents à l’extrémité des feuilles des rejets stériles seulement chez Stipa pennata.
Source : Parc national de la Vanoise
Écologie et habitats
Dans le contexte particulier de la vallée de la Maurienne, Stipa pennata se montre nettement plus mésophile que Stipa eriocaulis. Elle semble davantage liée aux pelouses semi-arides à Bromus erectus qu’aux pelouses substeppiques. D’après Prunier (2002), Stipa pennata serait à rattacher à des formes appauvries du Cirsio-Brachypodion, alliance décrite dans le Valais dont les espèces caractéristiques (Adonis vernalis, Oxytropis halleri subsp. velutina) manquent en Maurienne.
Distribution
Stipa pennata est une espèce d’Europe orientale et d’Asie. Compte tenu des problèmes d’ordre taxinomique, des difficultés à discriminer cette espèce de Stipa eriocaulis et donc des confusions inévitables entre ces deux espèces, il est actuellement difficile de rassembler des données précises permettant d’établir la distribution de la Stipe pennée en France. C’est vraisemblablement une espèce assez rare dans les Alpes. En Savoie, Stipa pennata est inventoriée de manière spécifique que depuis 2002. En quelques années, elle a été repérée sur un petit nombre de localités en Haute-Maurienne (Avrieux, Bramans, Modane, Lanslevillard, etc.) et à Val-d’Isère en Tarentaise.
Menaces et préservation
En l’absence de données historiques fiables, il n’est guère possible d’évaluer l’évolution des populations de Stipa pennata en Vanoise. Il est logique d’imaginer que les atteintes subies par les pelouses sèches semi-arides, à savoir la fermeture progressive de ces milieux par abandon, leur intensification dans certains cas et leur destruction directe par des aménagements, affectent la Stipe pennée. Pour envisager la préservation pertinente de cette espèce, il importe désormais de former un maximum d’agents du Parc national de laVanoise et de botanistes à la reconnaissance de cette espèce et à sa distinction avec Stipa eriocaulis pour préciser leur distribution respective.
Source : Parc national de la Vanoise
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Stipa joannis Čelak., 1884 | Stipa pennata subsp. joannis (Čelak.) K.Richt., 1890

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles