Tétras lyre

Lyrurus tetrix (Linnaeus, 1758)

Classe : Aves Ordre : Galliformes Famille : Phasianidae Genre : Lyrurus
Chargement...

  • 6 573
    observations

  • 25
    communes

  • 148
    observateurs

  • Première observation
    1986

  • Dernière observation
    2022
Anselmet Roselyne - Anselmet Yvon - Antoine Elodie - Arsac Thierry - Auge Vincent - Balais Christian - Bantin Louis - Barraud Rémy - Bechet Lucas - Belleau Éric - Benoit Félix - Benoit Philippe - Benyoub Abdelbaki - Berthillot Sandrine - Berthollet Fabienne - Beurier Mathieu - Blanchemain Joël - Blois Wilfried - Boccon-gebeaud Camille - Bondaz Jean - Bonnevie Danièle - Bonsacquet Lionel - Borrel Michel - Bouchard Joris - Bouche Michel - Bourgeois Marie-geneviève - Bourgeois Pierre - Bregeon Sébastien - Briotet Daniel - Bruballa David - Brunet Clement - Brégeon Sébastien - Caillot Yoann - Caullireau Guy - Cavailhes Jérôme - Charron Julien - Chastin Alain - Clement-guy Stéphanie - Corail Marc - Corbet Thomas - Cote Robert - Coulombier Justine - Dalix Jean-françois - Debauche Vincent - Debay Pauline - Deffrennes Benoît - Delorme Michaël - Deroussin Jean-françois - Descaves Bruno - Deteix Alain - Dourisboure Peio - Draperi Marion - Dubois Matthieu - Dubrulle Pierre-marie - Empereur-buisson Caroline - Erba Pascal - Etievant Jean-luc - Eudes Xavier - Faivre Thierry - Ferbayre Annie - Ferbayre Jean-paul - Filliol Michel - Fima Frédéric - Flandin Henri - Garnier Alexandre - Gaudron Benoît - Ginollin Baptiste - Giraud Pierre - Gomez Nicolas - Gotti Christophe - Grillot Vanessa - Hagry Valerie - Hemeray Damien - Henry Elodie - Herrmann Mylène - Imberdis Ludovic - Jordana Régis - Jourdan Jeremie - Jourdan Jérémie - Lacosse Pierre - Lanari Claire - Langer Pascal - Langer Éric - Larmet Pierre - Laurency Sabine - Le Pape Claude - Lefrancois Olivier - Lemmet Sandrine - Magnolon Séverine - Maillet Thierry - Malrat Didier - Marini Maxime - Martineau Benoît - Martinot Jean-pierre - Masset Aymeric - Mathieu Julien - Mele Stéphane - Mollard Maurice - Mook Isia - Morel Stéphane - Moussiegt Karine - Non Précisé Pnv Pnv - Parchoux Franck - Pardi Jean-luc - Pellet Clarisse - Perenon Alain - Perier Muzet Laurent - Perier-muzet Laurent - Perillat-pessey Joris - Perrier Jacques - Petitpas Antoine - Philippson David - Pichillou Simon - Ployer Jean-yves - Plumecocq Benjamin - Poulet Laetitia - Poulet René - Prime Amanda - Ranieri Rose - Rannou Gwendal - Ratel Joseph - Renaud Karine - Reverdy Jean-claude - Robert Denis - Rocher Michel - Roger Claude - Rony Thibault - Rouzet Luc - Ruffier-lanche Fernand - Rutten Céline - Sagot Clotilde - Seignemartin Aurore - Seve Victor - Storck Frantz - Supper Jean-rémy - Suret Henri - Tamisier Lionel - Tanga Olivier - Tardivet Chloé - Tissot Nathalie - Tonnelier Marie-laure - Tournier Aila - Trouillet Séverine - Val D'isere Secteur - Vanmarcke Pierre-jean - Vignon-livache Pierre - Villibord Régis - Vivat Agnès
  • Parc national de la Vanoise
    Participation à 6410 Observations
    Part d'aide à la prospection : 97.52 %

    Fiche organisme

  • Autre
    Participation à 10 Observations
    Part d'aide à la prospection : 0.15 %

    Fiche organisme

Informations espèce

Le tétras lyre, aussi appelé « petit coq de Bruyère » fait partie de la famille des galliformes. D'une taille équivalente à une poule, le mâle possède un plumage noir à reflets bleus. La queue se termine en forme de lyre. La femelle plus discrète s'habille de brun et roux. En hiver, il s'enfonce dans la neige pour éviter le froid nocturne. Il peut passer de longues périodes dans cet igloo s'il fait mauvais temps. Un mâle peut s'accoupler avec plusieurs femelles. Au printemps, les mâles rentrent en compétition sur des sites de parade traditionnels, les places de chant, où ils développent des exhibitions spectaculaires allant jusqu'à des combats et où ont lieu les accouplements. Ensuite, les femelles s'occupent seules de la couvaison des œufs et de l'élevage des nichées jusqu'à la fin août début septembre. En moyenne, on compte 3,4 jeunes par nichée. Le Tétras lyre est typiquement un oiseau de l'interface entre la forêt et les milieux ouverts. Dans les Alpes, il se rencontre à la lisière supérieure des arbres entre 1400 et 2300 m d'altitude. Le facteur limitant essentiel est la présence d'une strate herbacée ou d'éricacées bien développée, indispensable à l'élevage des nichées. Dans la partie nord, son habitat typique comprend les landes à rhododendrons et les prairies subalpines piquetées de quelques résineux. Dans les Alpes du sud, il occupe des formations plus variées allant des forêts claires de mélèze et de pins à des pré-bois clairs de chênes et hêtres. Il occupait autrefois aussi les landes tourbeuses et les lisières des chênaies dans les Ardennes.
Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Tetrao tetrix Linnaeus, 1758 | Tetrao tetrix tetrix Linnaeus, 1758

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles