Chargement...

  • 892
    observations

  • 25
    communes

  • 83
    observateurs
    1
    organisme

  • Première observation
    1994

  • Dernière observation
    2023
Andre Anais - Antoine Elodie - Arsac Thierry - Balais Christian - Benoit Félix - Benyoub Abdelbaki - Berthollet Fabienne - Beurier Mathieu - Blanchemain Joël - Blois Wilfried - Boccon-gebeaud Camille - Bonnevie Danièle - Bonsacquet Lionel - Bouchard Joris - Bruballa David - Brégeon Sébastien - Burkhart Julie-anne - Caillot Yoann - Cavailhes Jérôme - Chastin Alain - Clement-guy Stéphanie - Corbet Thomas - Dalix Jean-françois - Deffrennes Benoît - Delahaye Thierry - Delgado Alvaro - Delorme Michaël - Deroussin Jean-françois - Draperi Marion - Emorine Etienne - Empereur-buisson Caroline - Etievant Jean-luc - Faivre Thierry - Ferbayre Jean-paul - Fima Frédéric - Garnier Alexandre - Gaudron Benoît - Ginollin Baptiste - Gomez Nicolas - Gotti Christophe - Grillot Vanessa - Grosset Guy-noël - Hagry Valerie - Henry Christine - Henry Elodie - Herrmann Mylène - Jordana Régis - Jourdan Jeremie - Jourdan Jérémie - Lacosse Pierre - Langer Éric - Laurency Sabine - Lefrancois Olivier - Lemmet Sandrine - Lécuyer Clément - Malrat Didier - Mele Stéphane - Moussiegt Karine - Parchoux Franck - Pardi Jean-luc - Pellet Clarisse - Perier Muzet Laurent - Perier-muzet Laurent - Petitpas Antoine - Ployer Jean-yves - Plumecocq Benjamin - Poulet Laetitia - Ranieri Rose - Rannou Gwendal - Renaud Karine - Rocher Michel - Rutten Céline - Sagot Clotilde - Seignemartin Aurore - Seve Victor - Storck Frantz - Suret Henri - Tanga Olivier - Tardivet Chloé - Tissot Nathalie - Tonnelier Marie-laure - Tournier Aila - Vanmarcke Pierre-jean
  • Parc national de la Vanoise
    Participation à 891 Observations
    Part d'aide à la prospection : 99.89 %

    Fiche organisme

Informations espèce

Le coucou gris est un oiseau migrateur de taille moyenne. En vol, avec sa longue queue il ressemble beaucoup à l'épervier d’Europe. La tête, le cou et la gorge sont gris cendré. Le dos est gris ardoisé et le ventre est blanc barré de noir. A noter des nuances de brun roux sur la poitrine pour la femelle. Farouche et discret, au vol rapide et direct, c’est par son chant « cou-cou » qu’on le contacte d’avril à juillet entre boisements et espaces ouverts.

Source : Parc national des Ecrins

De retour d’Afrique, les femelles recherchent des petits passereaux débutant leur reproduction (rouge-gorge, accenteur,…) et dans un nid occupé avec des œufs fraîchement pondus, Madame coucou gris y mange un œuf et en pond un à la place, le tout en quelques secondes pour ne pas être vue des propriétaires du nid. Puis elle cherchera un autre nid à parasiter abandonnant sa progéniture. Dans le nid parasité, le poussin coucou, programmé pour naître avant les autres, va méthodiquement, dès sa naissance, éjecter tous les autres œufs qui s’y trouvent pour être élevé, seul, par ses parents adoptifs. En général, le coucou gris parasite toujours la même espèce, celle qui l’a vu naître.

Source : Parc national des Ecrins

Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Cuculus canorus canorus Linnaeus, 1758 | Cuculus canorus kleinschmidti Schiebel, 1910

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles