Martinet à ventre blanc, Martinet alpin

Tachymarptis melba (Linnaeus, 1758)

Classe : Aves Ordre : Caprimulgiformes Famille : Apodidae Genre : Tachymarptis

  • 138
    observations

  • 14
    communes

  • 50
    observateurs

  • Première observation
    1997

  • Dernière observation
    2019
Balais Christian - Barraud Didier - Beurier Mathieu - Blanchemain Joël - Bouron Manuel - Boyer Jean-jacques - Cathala Jean-louis - Chomel Bénédicte - Cousin Richard - Dalix Jean-françois - Deliry Cyrille - Desnos Alain - Destre Rémi - Etievant Jean-luc - Ferbayre Jean-paul - Fernandez Manu - Gardien Stéphane - Gotteland Pierre - Gotti Christophe - Gueguen Fabrice - Guelin François - Haas Grégory - Hahn Jérémie - Herrmann Mylène - Ibañez Damien - Imbert Mylène - Isenmann Marc - Janin Monique - Joly Laurent - Jorand Yves - Jordana Régis - Jourdan Jérémie - Jouvel Marie - Keryer Guy - Laluque Olivier - Letourneau Christian - Mourier Pierre - Moussiegt Karine - Parchoux Franck - Peroteau Samuel - Ployer Jean-yves - Plumecocq Benjamin - Poulet Laetitia - Pozzan Dario - Reyt Sylvain - Robin Dominique - Seignemartin Aurore - Sonnerat Bernard - Suret Henri - Tissot Nathalie

Informations sur l'espèce

Cet oiseau de la famille des apodidés est le plus grand des martinets d’Europe. Il se caractérise par son ventre et sa gorge de couleur blanche, séparés par un collier brun. Le dessus est gris-brun. Migrateur, il revient en avril pour repartir en septembre. Il vit par petites colonies et niche dans les falaises. Son territoire de chasse est plus élevé que celui du martinet noir (Apus apus), jusqu’à 2 500 m.

Source : Parc national des Ecrins

Les individus volant en groupes lancent souvent des trilles longues et rapides, sonores, qui permettent de les repérer aisément.

Source : Parc national des Ecrins

Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Apus melba (Linnaeus, 1758) | Hirundo melba Linnaeus, 1758 |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles