Merle noir

Turdus merula Linnaeus, 1758

Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Turdidae Genre : Turdus

  • 1266
    observations

  • 25
    communes

  • 174
    observateurs

  • Première observation
    1992

  • Dernière observation
    2019
Antoine Elodie - Anxionnaz Germain - Arsac Thierry - Attinault Denis - Auchere Alexandre - Ausanneau Mathieu - Avrillier Jean-noël - Balais Christian - Balluet Patrick - Bardet Olivier - Barraud Didier - Bau Magalie - Begou Isabelle - Belleau Eric - Benard Julien - Benoit Félix - Beurier Mathieu - Biron Nicolas - Birot Colomb Xavier - Biver Gilles - Blanchemain Joël - Blanchin Hervé - Blois Wilfried - Bonnevie Danièle - Bonsacquet Lionel - Bornier Solène - Bouron Manuel - Briand Philippe - Brillaud Christophe - Bury Pierre - Caillot Yoann - Cathala Jean-louis - Chaillou Anthony - Chanel Sorlin - Chantry Emily - Charbonneau Adrien - Chastin Alain - Chevalier Françoise - Chevreux Fabrice - Chomel Bénédicte - Combe Sylvain - Corail Marc - Couronne Bernard - Crémillieux Yannick - Cubaixo Antoine - D Vinss - Dalix Jean-françois - De Linares Jerome - Deffrennes Benoît - Delaye Loïc - Deliry Cyrille - Delorme Michaël - Delrieu Nicolas - Demaseure Macha - Desbrosses Samuel - Desnos Alain - Destre Rémi - Draperi Dominique - Dubois Lydie Et Pascal - Dunajev Sophie - Empereur-buisson Caroline - Excoffier Isabelle - Ferbayre Jean-paul - Fort Vincent - Foxonet Hugo - Gaertner Pierre-antoine - Garnier Alexandre - Genetier Emilien - Ginollin Baptiste - Gomez Nicolas - Gotti Christophe - Gravelat Bruno - Grillot Vanessa - Grosset Guy-noël - Gueguen Fabrice - Guelin François - Guenescheau Yvon - Guibert Quentin - Guichon Francis - Guiheux Sarah - Hahn Jérémie - Hamon Marie-christiane - Hareau Frédéric - Havet Samuel - Henry Pierre-yves - Herrier Xavier - Herrmann Mylène - Hey Philippe - Houalet Caroline - Isenmann Marc - Janin Monique - Jorand Yves - Jordana Régis - Jourdan Jeremie - Jourdan Jérémie - Jouve Cédric - Karum - A. Maire - Kim Alain - Lacosse Pierre - Laluque Olivier - Laurency Sabine - Le Briquir Steve - Lebrun Philippe - Lefrancois Olivier - Lemmet Sandrine - Lengagne Thierry - Letourneau Christian - Lornage Joffrey - Lpo Savoie Import - Maas Samuel - Marquis Christelle - Marquis Constant - Martinot Jean-pierre - Masset Pierre - Mathian Martine - Merzaq Ahmed - Miquet André - Moussiegt Karine - Obino Etienne - Olioso Georges - Parchoux Franck - Pardi Jean-luc - Pasquier Christophe - Payet Benjamin - Pellet Clarisse - Perier Muzet Laurent - Perier-muzet Laurent - Perotto Laetitia - Petitpas Antoine - Picard Christian - Pichon Michel - Pietrenko Nicolas - Piolain Julien - Ployer Jean-yves - Plumecocq Benjamin - Posak Eric - Potaufeux Jérémie - Poulet Laetitia - Prieur Sylvain - Rabosée Didier - Rannou Gwendal - Ratel Sébastien - Risser Serge - Robin Dominique - Rocher Michel - Rouschmeyer Laurent - Roux Thomas - Ruff Brigitte - Rumianowski Odin - Rutten Céline - Sagot Clotilde - Saillant Patrice - Seignemartin Aurore - Sonnerat Bernard - Souvignet Nicolas - Spinnler Florent - Spinnler Françoise - Stein Stephane - Stocker Philippe - Storck Frantz - Suret Henri - Sécher Maillard Dominique & Marie-renée - Talhoët Samuel - Tisseron Gaetan - Tissot Nathalie - Tocabens Jean-claude - Tonnelier Marie-laure - Trouillet Séverine - Vacheret Xavier - Vallet Philippe - Van Anthony - Vanmarcke Pierre-jean - Viricel Vincent - Zechner Lisbeth

Informations sur l'espèce

Le Merle noir est un passereau de la famille des turdidés. Le mâle est entièrement noir, à part le bec jaune et un anneau jaune autour de l'œil, tandis que la femelle adulte et les juvéniles ont un plumage brun. Cette espèce niche dans les bois et jardins, construisant un nid en forme de coupe aux formes bien définies. Le Merle noir est omnivore et consomme une grande variété d'insectes, de vers et de fruits.

Source : Parc national des Ecrins

Comme chez les mammifères, il existe des anomalies de coloration chez les oiseaux. Elles semblent être plus fréquentes chez le merle que chez d’autres espèces d’oiseaux. Ces anomalies sont variées, depuis une légère décoloration jusqu’à l’albinisme total. Les merles blancs sont plus vulnérables et vivent moins longtemps que les autres : ce sont des proies plus facilement repérables. Ils auraient également moins de chances de se reproduire et restent exceptionnels.

Source : Parc national des Ecrins

Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Aucun synonyme pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles