Chargement...

  • 247
    observations

  • 19
    communes

  • 28
    observateurs

  • Première observation
    1996

  • Dernière observation
    2022
Antoine Elodie - Benoit Félix - Beurier Mathieu - Blanchemain Joël - Blois Wilfried - Bonsacquet Lionel - Dalix Jean-françois - Deffrennes Benoît - Delcourt Guillaume - Empereur-buisson Caroline - Faivre Thierry - Ferbayre Jean-paul - Garnier Alexandre - Gotti Christophe - Hagry Valerie - Herrmann Mylène - Jourdan Jérémie - Laurency Sabine - Moussiegt Karine - Petitpas Antoine - Plumecocq Benjamin - Rutten Céline - Sagot Clotilde - Storck Frantz - Suret Henri - Tissot Nathalie - Tonnelier Marie-laure - Vanmarcke Pierre-jean
  • Parc national de la Vanoise
    Participation à 243 Observations
    Part d'aide à la prospection : 98.38 %

    Fiche organisme

  • A Deux & Plus Entreprendre
    Participation à 2 Observations
    Part d'aide à la prospection : 0.81 %

    Fiche organisme

Informations espèce

Comme toutes les fauvettes, elle est farouche, et très discrète. Elle sera donc très difficile à observer. On remarquera surtout sa présence grâce à son chant mélodieux, qui ressemble à celui de la fauvette à tête noire, mais elle ne partage pas son final pur et flûté. Visuellement son identification n'est pas évidente à identifier car elle possède un plumage brun pâle, uniforme sans dimorphisme sexuel.
Source : Parc national de la Vanoise
Migrateur transsaharien, elle arrive en Vanoise courant mai, pour en repartir fin août.
Contrairement à ce que son nom pourrait laisser croire, cette fauvette ne vit pas dans les jardins. Elle privilégie les milieux semi-ouverts, possédants une strate buissonnante importante et de préférence assez frais.
Source : Parc national de la Vanoise
Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Motacilla borin Boddaert, 1783 |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles