Pouillot véloce

Phylloscopus collybita (Vieillot, 1817)


Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Phylloscopidae Genre : Phylloscopus
Chargement...

  • 944
    observations

  • 25
    communes

  • 64
    observateurs

  • Première observation
    1994

  • Dernière observation
    2022
Antoine Elodie - Arsac Thierry - Balais Christian - Benoit Félix - Berthollet Fabienne - Beurier Mathieu - Blanchemain Joël - Blois Wilfried - Boccon-gebeaud Camille - Bonnevie Danièle - Bonsacquet Lionel - Borrel Michel - Bouchard Joris - Brunet Clement - Cavailhes Jérôme - Chapel Ingrid - Chastin Alain - Corbet Thomas - Dalix Jean-françois - Deffrennes Benoît - Delahaye Thierry - Delorme Michaël - Draperi Marion - Empereur-buisson Caroline - Etievant Jean-luc - Ferbayre Jean-paul - Fima Frédéric - Garnier Alexandre - Gomez Nicolas - Gotti Christophe - Hagry Valerie - Herrmann Mylène - Jordana Régis - Jourdan Jeremie - Jourdan Jérémie - Lacosse Pierre - Langer Éric - Lefrancois Olivier - Lemmet Sandrine - Martinot Jean-pierre - Masset Aymeric - Mele Stéphane - Moussiegt Karine - Parchoux Franck - Pardi Jean-luc - Pellet Clarisse - Perier Muzet Laurent - Petitpas Antoine - Ployer Jean-yves - Plumecocq Benjamin - Poulet Laetitia - Rannou Gwendal - Renaud Karine - Rocher Michel - Rony Thibault - Rutten Céline - Sagot Clotilde - Storck Frantz - Suret Henri - Tissot Nathalie - Tonnelier Marie-laure - Tournier Aila - Trouillet Séverine - Vanmarcke Pierre-jean
  • Parc national de la Vanoise
    Participation à 915 Observations
    Part d'aide à la prospection : 96.93 %

    Fiche organisme

  • Autre
    Participation à 5 Observations
    Part d'aide à la prospection : 0.53 %

    Fiche organisme

Informations espèce

Le pouillot véloce est un petit passereau commun de la famille des sylviidés. Il a un sourcil pâle peu visible et des pattes noires, critères de différenciation avec d'autres espèces voisines avec lesquelles il est facile à confondre. Vert-brun à grisâtre sur le dessus, son plumage est blanc sale dessous, chamoisé sur la poitrine.

Source : Parc national des Ecrins

C'est un oiseau généralement mobile qui vole de branche en branche. Difficile à observer, il est facilement reconnaissable à son chant caractéristique qui évoque le bruit des pièces d'or qui tombent dans une caissette lorsqu'on les compte une à une : « Tchif-tchaf, tchif-tchaf, tchif-tchaf ». On peut le rencontrer préférentiellement de l'étage collinéen à subalpin, il affectionne les forêts buissonnantes. Migrateur, il arrive dans les Écrins fin mars-début avril et niche à proximité du sol dans les buissons et broussailles. Il se nourrit d'insectes tout l'été avant de rejoindre le pourtour méditerranéen en automne.

Source : Parc national des Ecrins

Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Sylvia collybita Vieillot, 1817

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles