Roitelet huppé

Regulus regulus (Linnaeus, 1758)


Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Regulidae Genre : Regulus
Chargement...

  • 650
    observations

  • 24
    communes

  • 53
    observateurs

  • Première observation
    1996

  • Dernière observation
    2022
Antoine Elodie - Arsac Thierry - Balais Christian - Benyoub Abdelbaki - Beurier Mathieu - Blanchemain Joël - Blois Wilfried - Bonnevie Danièle - Bonsacquet Lionel - Bouchard Joris - Caillot Yoann - Chastin Alain - Corbet Thomas - Dalix Jean-françois - Deffrennes Benoît - Deroussin Jean-françois - Dourisboure Peio - Draperi Marion - Empereur-buisson Caroline - Ferbayre Jean-paul - Fima Frédéric - Garnier Alexandre - Gotti Christophe - Hagry Valerie - Herrmann Mylène - Jordana Régis - Jourdan Jeremie - Jourdan Jérémie - Lacosse Pierre - Lefrancois Olivier - Lemmet Sandrine - Malrat Didier - Mele Stéphane - Moussiegt Karine - Parchoux Franck - Pellet Clarisse - Perier-muzet Laurent - Petitpas Antoine - Pichillou Simon - Ployer Jean-yves - Plumecocq Benjamin - Poulet Laetitia - Rannou Gwendal - Rocher Michel - Rony Thibault - Rutten Céline - Sagot Clotilde - Storck Frantz - Suret Henri - Tardivet Chloé - Tissot Nathalie - Tonnelier Marie-laure - Vanmarcke Pierre-jean
  • Parc national de la Vanoise
    Participation à 622 Observations
    Part d'aide à la prospection : 95.69 %

    Fiche organisme

  • Autre
    Participation à 8 Observations
    Part d'aide à la prospection : 1.23 %

    Fiche organisme

Informations espèce

Le roitelet huppé est un petit passereau de la famille des régulidés. D’aspect trapu, il apparaît vert olive dessus et blanc crème dessous. Ses ailes, plus noirâtres, s’ornent de deux barres blanches. Sa tête est pourvue d’une raie jaune bordée de noir dont le centre est orange chez le mâle. Contrairement au roitelet triple-bandeau, l’œil est cerné d’un rond pâle, sans sourcil blanc ni trait sourcilier noir. Hyperactif et peu farouche, il fréquente toute l’année les forêts de conifères.

Source : Parc national des Ecrins

Son nom de roitelet ou « petit roi » viendrait de sa huppe colorée qui forme comme un diadème sur sa tête. Une légende préfère narrer l’histoire d’un pari entre l’aigle et le roitelet, basé sur « celui qui volerait le plus haut ». Léger et minuscule, le roitelet se serait posé sur le dos de l’aigle à son insu, s’assurant ainsi d’être toujours le gagnant. Vainqueur de l’épreuve, il aurait alors été nommé « Roi des oiseaux ».

Source : Parc national des Ecrins

Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Motacilla regulus Linnaeus, 1758 | Regulus regulus interni Hartert, 1906 | Regulus regulus regulus (Linnaeus, 1758)

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles