Bec-croisé des sapins

Loxia curvirostra Linnaeus, 1758


Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Fringillidae Genre : Loxia
Chargement...

  • 892
    observations

  • 25
    communes

  • 70
    observateurs
    1
    organisme

  • Première observation
    1994

  • Dernière observation
    2024
Andre Anais - Antoine Elodie - Arsac Thierry - Balais Christian - Benoit Félix - Benyoub Abdelbaki - Berthollet Fabienne - Beurier Mathieu - Blanchemain Joël - Blois Wilfried - Bonnevie Danièle - Bonsacquet Lionel - Bouchard Joris - Boudin Paul - Brunet Clement - Burkhart Julie-anne - Caillot Yoann - Chasseriaud Gautier - Chastin Alain - Corbet Thomas - Dalix Jean-françois - Deffrennes Benoît - Delorme Michaël - Deroussin Jean-françois - Descaves Bruno - Dourisboure Peio - Draperi Marion - Dunajev Sophie - Emorine Etienne - Empereur-buisson Caroline - Etievant Jean-luc - Faivre Thierry - Garnier Alexandre - Ginollin Baptiste - Gomez Nicolas - Gotti Christophe - Hagry Valerie - Henry Elodie - Herrmann Mylène - Jourdan Jeremie - Jourdan Jérémie - Lacosse Pierre - Laurency Sabine - Lefrancois Olivier - Lemmet Sandrine - Lécuyer Clément - Malrat Didier - Masset Aymeric - Mele Stéphane - Moussiegt Karine - Parchoux Franck - Pardi Jean-luc - Pellet Clarisse - Perier Muzet Laurent - Perier-muzet Laurent - Petitpas Antoine - Ployer Jean-yves - Plumecocq Benjamin - Poulet Laetitia - Rannou Gwendal - Rocher Michel - Rutten Céline - Sagot Clotilde - Storck Frantz - Suret Henri - Tardivet Chloé - Tissot Nathalie - Vanmarcke Pierre-jean - Vernon Nicolas - Vignon-livache Pierre
  • Parc national de la Vanoise
    Participation à 892 Observations
    Part d'aide à la prospection : 100.00 %

    Fiche organisme

Informations espèce

Ce curieux oiseau à bec « tordu » appartient à la famille des Fringillidés. De brun-gris strié chez le jeune, le plumage devient rouge brique chez le mâle et jaune verdâtre chez la femelle. Sédentaire, il habite principalement les forêts de sapins, épicéas et mélèzes, pourvoyeuses du gîte et du couvert. Bavard, il vit et se déplace en petits groupes bruyants. Sa période de reproduction est fonction de la disponibilité alimentaire du milieu.
Son gros bec, à mandibules croisées, est comme une pince coupante. L’oiseau s’en sert pour fendre les écailles des cônes afin de récupérer avec sa langue la graine ainsi délogée. Il laisse dernière lui ses restes de festins : les écailles des cônes, fendues longitudinalement, tombées au pied d’un conifère.
Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Loxia curvirostra corsicana Tschusi, 1912 | Loxia curvirostra curvirostra Linnaeus, 1758

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles