Mésange noire

Periparus ater (Linnaeus, 1758)


Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Paridae Genre : Periparus
Chargement...

  • 1 291
    observations

  • 24
    communes

  • 65
    observateurs

  • Première observation
    1994

  • Dernière observation
    2022
Antoine Elodie - Arsac Thierry - Balais Christian - Benoit Félix - Beurier Mathieu - Blanchemain Joël - Blois Wilfried - Boccon-gebeaud Camille - Bonnevie Danièle - Bonsacquet Lionel - Brunet Clement - Caillot Yoann - Chapel Ingrid - Chastin Alain - Dalix Jean-françois - Deffrennes Benoît - Delorme Michaël - Deroussin Jean-françois - Draperi Marion - Emorine Etienne - Empereur-buisson Caroline - Erba Pascal - Faivre Thierry - Ferbayre Jean-paul - Fima Frédéric - Garnier Alexandre - Ginollin Baptiste - Gomez Nicolas - Gotti Christophe - Hagry Valerie - Henry Elodie - Herrmann Mylène - Jordana Régis - Jourdan Jeremie - Jourdan Jérémie - Lacosse Pierre - Lefrancois Olivier - Lemmet Sandrine - Martinot Jean-pierre - Masset Aymeric - Mele Stéphane - Moussiegt Karine - Parchoux Franck - Pardi Jean-luc - Pellet Clarisse - Perier Muzet Laurent - Perier-muzet Laurent - Petitpas Antoine - Ployer Jean-yves - Plumecocq Benjamin - Poulet Laetitia - Rannou Gwendal - Renaud Karine - Rocher Michel - Rony Thibault - Rutten Céline - Sagot Clotilde - Seignemartin Aurore - Seve Victor - Storck Frantz - Suret Henri - Tardivet Chloé - Tissot Nathalie - Tonnelier Marie-laure - Vanmarcke Pierre-jean
  • Parc national de la Vanoise
    Participation à 1222 Observations
    Part d'aide à la prospection : 94.66 %

    Fiche organisme

  • Autre
    Participation à 8 Observations
    Part d'aide à la prospection : 0.62 %

    Fiche organisme

Informations espèce

La mésange noire est un petit passereau. Malgré son nom, seule sa tête est noire. Elle se distingue des autres mésanges par la tache blanche de sa nuque, les deux barres claires de ses ailes et sa teinte gris-brun terne. Elle est abondante dans les forêts de résineux.

Source : Parc national des Ecrins

Malgré sa petite taille, elle est très bruyante, et scande du matin au soir ses petites strophes glissantes et trillées, « ti-tui ti-tui ti-tui », qui la différencient des autres mésanges en toute saison. De plus, malgré le froid et la neige, elle semble peu préoccupée par les aléas de dame Nature et continue à zinzinuler sur les branches de conifères quoi qu’il arrive…

Source : Parc national des Ecrins

Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Parus ater Linnaeus, 1758 | Parus ater abietum Brehm, 1831 | Parus ater ater Linnaeus, 1758 |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles