Oreillard roux, Oreillard septentrional

Plecotus auritus (Linnaeus, 1758)

Classe : Mammalia Ordre : Chiroptera Famille : Vespertilionidae Genre : Plecotus
1 taxon(s) inférieur(s) agrégé(s) sur cette fiche

  • 39
    observations

  • 11
    communes

  • 13
    observateurs

  • Première observation
    1981

  • Dernière observation
    2015
Caullireau Guy - Corbet Thomas - Destre Remi - Garnier Alexandre - Gotti Christophe - Haffner Patrick - Joulot Christian - Jourdan Jérémie - Le Pape Claude - Martinot Jean-pierre - Plumecocq Benjamin - Rannou Gwendal - Seon Jean

Informations sur l'espèce

Comme les oreillards gris et montagnard, l'oreillard roux se reconnaît d'abord à ses grandes oreilles. Il se distingue du premier par l'absence de masque sombre et du second par l'absence d'un triangle labial charnu. Ces critères restent à confirmer par d'autres plus fins à mesurer. En chasse, il exploite les forêts claires à denses, riches en sous étages, et occasionnellement les prairies. Son régime alimentaire est spécialisé sur les papillons.

Source : Parc national des Ecrins

Les gîtes de reproduction de l'oreillard roux se situent souvent dans les bâtiments, notamment les églises, mais aussi dans des arbres à cavités. En hibernation on le connaît surtout dans des grottes et autres cavités souterraines.

Source : Parc national des Ecrins

Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Aucun synonyme pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles