Blaireau européen

Meles meles (Linnaeus, 1758)

Classe : Mammalia Ordre : Carnivora Famille : Mustelidae Sous-Famille : Melinae Genre : Meles
Chargement...

  • 383
    observations

  • 25
    communes

  • 58
    observateurs

  • Première observation
    1996

  • Dernière observation
    2022
Arsac Thierry - Balais Christian - Benoit Félix - Berthollet Fabienne - Beurier Mathieu - Bidat Mathieu - Blanchemain Joël - Blois Wilfried - Boccon-gebeaud Camille - Bonsacquet Lionel - Borrel Michel - Bouchard Joris - Bruballa David - Brunet Clement - Caillot Yoann - Chastin Alain - Coulombier Justine - Dalix Jean-françois - Deffrennes Benoît - Delorme Michaël - Dourisboure Peio - Empereur-buisson Caroline - Ferbayre Annie - Ferbayre Jean-paul - Fima Frédéric - Garnier Alexandre - Gaudron Benoît - Ginollin Baptiste - Gomez Nicolas - Gotti Christophe - Hagry Valerie - Herrmann Mylène - Jordana Régis - Jourdan Jeremie - Jourdan Jérémie - Lacosse Pierre - Laurency Sabine - Magnolon Séverine - Mele Stéphane - Moussiegt Karine - Parchoux Franck - Pardi Jean-luc - Pellet Clarisse - Perier Muzet Laurent - Perier-muzet Laurent - Ployer Jean-yves - Plumecocq Benjamin - Poulet Laetitia - Rannou Gwendal - Reverdy Jean-claude - Rocher Michel - Rutten Céline - Sagot Clotilde - Seignemartin Aurore - Storck Frantz - Suret Henri - Tissot Nathalie - Vanmarcke Pierre-jean
  • Parc national de la Vanoise
    Participation à 371 Observations
    Part d'aide à la prospection : 96.87 %

    Fiche organisme

Informations espèce

Le blaireau est le plus gros mustélidé d’Europe. Trapu et court sur pattes, il se distingue à sa tête blanche barrée de deux bandes noires, du museau jusqu’aux oreilles. Le reste du corps est gris, devenant noir sous le ventre et les pattes. Il occupe des milieux très variés mais préfère les forêts de feuillus. De mœurs nocturnes, il parcourt son territoire dès le crépuscule, à la recherche d’une nourriture diversifiée car l’animal est omnivore.

Source : Parc national des Ecrins

Le blaireau n’est pas un hibernant même s’il dort davantage à la morte saison. Lorsque le sol est enneigé, il est d’ailleurs possible d’observer ses empreintes caractéristiques de plantigrade.

Source : Parc national des Ecrins

Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Meles alba | Meles arcalus | Meles britannicus | Meles caninus | Meles communis | Meles danicus | Meles europaeus | Meles marianensis | Meles meles meles (Linnaeus, 1758) | Meles taxus Boddaert, 1785 | Meles typicus | Meles vulgaris | Ursus meles Linnaeus, 1758

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles