Lièvre variable

Lepus timidus Linnaeus, 1758

Classe : Mammalia Ordre : Lagomorpha Famille : Leporidae Genre : Lepus

  • 994
    observations

  • 25
    communes

  • 77
    observateurs

  • Première observation
    1994

  • Dernière observation
    2019
Anselmet Roselyne - Antoine Elodie - Arsac Thierry - Balais Christian - Barraud Rémy - Benoit Félix - Benyoub Abdelbaki - Bergeron Jean-marie - Berthollet Fabienne - Beurier Mathieu - Blanchemain Joël - Blois Wilfried - Bonnevie Danièle - Bonsacquet Lionel - Borrel Michel - Bouche Michel - Bregeon Sébastien - Caillot Yoann - Charron Julien - Chastin Alain - Clement-guy Stéphanie - Corbet Thomas - Dalix Jean-françois - Deffrennes Benoît - Delrieu Nicolas - Empereur-buisson Caroline - Erba Pascal - Ferbayre Annie - Ferbayre Jean-paul - Fima Frédéric - Garnier Alexandre - Gaudron Benoît - Ginollin Baptiste - Gomez Nicolas - Gotti Christophe - Grillot Vanessa - Hagry Valerie - Herrmann Mylène - Jordana Régis - Jourdan Jeremie - Jourdan Jérémie - Lacosse Pierre - Langer Éric - Larmet Pierre - Laurency Sabine - Lefrancois Olivier - Lemmet Sandrine - Magnolon Séverine - Maillet Thierry - Malrat Didier - Martinot Jean-pierre - Mele Stéphane - Moussiegt Karine - Non Précisé Pnv Pnv - Parchoux Franck - Pardi Jean-luc - Pellet Clarisse - Perier Muzet Laurent - Perier-muzet Laurent - Ployer Jean-yves - Plumecocq Benjamin - Poulet Laetitia - Rannou Gwendal - Renaud Karine - Rocher Michel - Rouzet Luc - Rutten Céline - Sagot Clotilde - Stagiaire Pralo 2011 Pnv - Storck Frantz - Suret Henri - Tanga Olivier - Tardivet Chloé - Tissot Nathalie - Tonnelier Marie-laure - Trouillet Séverine - Vanmarcke Pierre-jean

Informations sur l'espèce

Le lièvre variable ou blanchon est un lagomorphe plus petit, plus rond, aux oreilles plus courtes que le lièvre d'Europe. En été, son pelage est brun avec le bout des oreilles noir mais contrairement au lièvre d'Europe il n'a pas la queue noire. A l'automne, la mue commence jusqu'à ce qu'il soit complètement blanc ne gardant que le noir aux oreilles. On le trouve de 1 200 m à 3 000 m en forêt et en milieux ouverts pourvu qu'il y ait des blocs pour refuge.
La répartition du lièvre variable, limitée aux massifs alpins, est liée a son histoire. Il y a 20 000 ans, il est apparu en marge des glaciers et les a suivis dans leur recul. C'est pour cela qu'il est qualifié de relique glaciaire. Depuis 2017, une étude est en cours au Parc national de la Vanoise. L'analyse génétique et la géolocalisation de crottes collectées sur un itinéraire parcouru en ski en hiver, permet entre autres d'estimer la population, l'utilisation de l'espace et d'éventuelles hybridations avec le lièvre d'Europe.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Lepus hibernicus Bell, 1837 | Lepus lutescens |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles