Orvet fragile

Anguis fragilis Linnaeus, 1758

Ordre : Squamata Famille : Anguidae Genre : Anguis

  • 65
    observations

  • 12
    communes

  • 26
    observateurs

  • Première observation
    2001

  • Dernière observation
    2019
Balais Christian - Benoit Félix - Bergeron Jean-marie - Blanchemain Joël - Blanchin Hervé - Blois Wilfried - Dalix Jean-françois - Deteix Alain - Faivre Thierry - Gomez Nicolas - Gotti Christophe - Grosset Guy-noël - Imberdis Ludovic - Jourdan Jérémie - Kozlik Isabelle - Malrat Didier - Pardi Jean-luc - Pietrenko Nicolas - Plumecocq Benjamin - Ratel Sébastien - Renaud Karine - Ruff Brigitte - Rutten Céline - Storck Frantz - Suret Henri - Tissot Nathalie

Informations sur l'espèce

L'orvet fragile est le seul lézard apode de France. Malgré sa silhouette de petit serpent, il s'en distingue d'emblée par sa taille assez petite qui dépasse rarement 40 cm et la présence de paupières mobiles. On le trouve dans les jardins, les prairies, les haies, les boisements et les pelouses parfois jusqu'à 2 000 m d'altitude où il se nourrit principalement de vers et de limaces.

Source : Parc national des Ecrins

Son surnom de « serpent de verre » et son nom scientifique fragilis renvoient au fait qu'il est capable d'autotomie en se sectionnant la queue lorsqu'il est menacé par un prédateur.

Source : Parc national des Ecrins

Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Anguis eryx Linnaeus, 1758 | Anguis gamma Roubieu, 1825 | Anguis orvet Lacepède, 1789 | Anguis vittatus Gravenhorst, 1832 | Dorfia punctata Gray, 1839

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles