• 45
    observations

  • 14
    communes

  • 17
    observateurs

  • Première observation
    1998

  • Dernière observation
    2021
Balais Christian - Blanchemain Joël - Brunet Clement - Delorme Michaël - Etievant Jean-luc - Ferbayre Jean-paul - Gotti Christophe - Jordana Régis - Jourdan Jérémie - Malrat Didier - Moussiegt Karine - Parchoux Franck - Pardi Jean-luc - Plumecocq Benjamin - Rutten Céline - Storck Frantz - Suret Henri

Informations sur l'espèce

Ce petit serpent souvent confondu, à distance, avec la vipère aspic, s'en distingue pourtant aisément à son écaillure lisse et brillante ainsi qu'à une bande noire latérale qui traverse l’œil. La face ventrale uniforme permet d'éviter toute confusion avec la coronelle girondine. Bien que de comportement assez discret, l'espèce est bien présente dans les Ecrins jusqu'à plus de 2 000 m d'altitude.

Source : Parc national des Ecrins

La proximité de milieux rocheux lui est très favorable, notamment là où abondent les lézards des murailles qui constituent sa proie principale. A l'occasion, elle peut aussi chasser d'autres petits serpents notamment la jeune vipère aspic.

Source : Parc national des Ecrins

Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Coluber coronella Bonnaterre, 1790 | Coluber levis Lacepède, 1789 | Natrix coronilla Schrank, 1798

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles