Lézard vivipare (Le)

Zootoca vivipara (Lichtenstein, 1823)


Ordre : Squamata Famille : Lacertidae Genre : Zootoca

  • 170
    observations

  • 22
    communes

  • 25
    observateurs

  • Première observation
    1998

  • Dernière observation
    2021
Ambec Nils - Arsac Thierry - Balais Christian - Benoit Félix - Blanchemain Joël - Bonnevie Danièle - Boudier Pierre - Delahaye Thierry - Ferbayre Jean-paul - Gotti Christophe - Grosset Guy-noël - Hagry Valerie - Laurency Sabine - Moingeon Jean-marc - Moreau Pierre-arthur - Moussiegt Karine - Parchoux Franck - Pardi Jean-luc - Ployer Jean-yves - Plumecocq Benjamin - Rocher Michel - Rutten Céline - Storck Frantz - Suret Henri - Tournier Aila

Informations sur l'espèce

Unique représentant mondial du genre Zooteca, Z. vivipara peut pourtant facilement être confondu avec le lézard des murailles. Il s'en distingue par un museau plus rond, un port plus trapu et une coloration ventrale orangée. Les autres critères sont des détails d'écaillure plus subtils. Le lézard vivipare vit souvent proche de l'eau, dans des pelouses, des landes ou des éboulis. C'est le reptile le plus septentrional d'Europe.

Source : Parc national des Ecrins

Selon les régions, l'espèce présente des populations ovipares ou ovovivipares comme dans les Alpes. Chez ces dernières, les œufs éclosent à l'intérieur des femelles qui semblent alors éjecter des jeunes tout formés d'où cette dénomination abusive de ''vivipare''.

Source : Parc national des Ecrins

Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Lacerta chrysogastra Andrzejowski, 1832 | Lacerta crocea Wolf in Sturm, 1805 | Lacerta montana Mikan in Sturm, 1805 | Lacerta nigra Wolf, 1805 | Lacerta oedura Sheppard, 1804 | Lacerta pyrrhogaster Merrem, 1820 | Lacerta shreibersiana Milne-Edwards, 1829 | Lacerta vivipara Jacquin, 1787 | Lacerta vivipara Lichtenstein, 1823 | Zootoca guérin Cocteau, 1835 | Zootoca jacquin Cocteau, 1835 |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles