Allysson alpestre, Passerage des Alpes

Alyssum alpestre L., 1767

Classe : Equisetopsida Ordre : Brassicales Famille : Brassicaceae Genre : Alyssum

  • 308
    observations

  • 4
    communes

  • 18
    observateurs

  • Première observation
    1992

  • Dernière observation
    2019
Titre Auteur
Alyssum alpestre PNV
Description :
Fiche de l'Atlas de la flore rare et protégée de Vanoise
Date : 2017-05-05
Berthollet Fabienne - Blanchemain Joël - Deffrennes Benoît - Delahaye Thierry - Denise Cyril - Hemeray Damien - Hostein Colin - Lacosse Pierre - Martineau Benoît - Mollard Maurice - Mottet Jean-claude - Parchoux Franck - Pellet Clarisse - Ployer Jean-yves - Richard Alain - Sarrazin Gérard - Stutz Elie - Tissot Nathalie

Informations sur l'espèce

L’Alysson alpestre est une petite plante rampante qui forme des touffes dont les tiges redressées ne dépassent guère 10 cm de haut. La plante a un aspect grisâtre, argenté, dû aux nombreux poils étoilés qui couvrent la tige et les feuilles. Ces dernières, spatulées, mesurent de 0,5 à 1 cm de long. Les fleurs groupées au sommet des tiges possèdent des pétales jaune vif, arrondis. Alyssum alpestre peut être confondu avec Alyssum montanum avec lequel il pousse parfois, mais celui-ci a des pétales échancrés et des feuilles lancéolées longues de 1 à 2,5 cm.
Source : Parc national de la Vanoise
Écologie et habitats
En Vanoise, Alyssum alpestre se rencontre le long d’un vaste gradient altitudinal allant de l’étage montagnard à l’étage alpin supérieur. Nettement xérophile, il est classiquement associé au cortège floristique des éboulis calcaires d’altitude (Thlaspion rotundifolii) avec Campanula alpestris, il s’observe aussi sur les rochers de Maurienne en compagnie de Artemisia glacialis et dans les pelouses alpines, souvent écorchées, drainantes, sur substrat basique avec Dryas octopetala.
Distribution
Alyssum alpestre est une endémique ouest alpienne, connue uniquement dans le Valais en Suisse, les Alpes italiennes et des Alpes-Maritimes à la Savoie, en France. À noter l’existence dans les Pyrénées-Orientales de plantes rapportées à cette espèce mais dont le statut taxinomique exact serait à préciser. En Savoie, il est connu exclusivement en Maurienne où il est cité à Lanslebourg-Mont-Cenis, Lanslevillard, Bessanset Bonneval-sur-Arc (Perrier de la Bâthie, 1917 & Gensac, 1974). Les prospections réalisées par les agents du Parc national ont permis de compléter sa distribution sur quatre autres communes : Avrieux, Bramans, Sollières-Sardières et Termignon.
Menaces et préservation
L’Alysson alpestre ne semble pas menacé de manière particulière dans ses stations savoyardes. Toutefois, la faible étendue de son aire totale de distribution et le fait que l’essentiel des populations soit localisé en dehors du territoire protégé par le cœur du Parc national de la Vanoise, justifient de garder une attention toute particulière à la préservation de cette endémique ouest alpienne.
Source : Parc national de la Vanoise
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Aduseton alpestre (L.) Bubani, 1901 | Alyssum alpestre proles gerardi Rouy & Foucaud, 1895 | Alyssum alpestre proles jordanii Rouy & Foucaud, 1895 | Alyssum alpestre var. gerardi (Rouy & Foucaud) P.Fourn., 1936 | Alyssum alpestre var. saxicola Rouy & Foucaud, 1895 | Alyssum gerardi Rouy & Foucaud, 1895 | Draba spathulata Bergeret, 1786 | Odontarrhena alpestris (L.) Ledeb., 1841 | Odontarrhena bourgaei Jord. & Fourr., 1868 | Odontarrhena castellana Jord. & Fourr., 1868 | Odontarrhena microphylla C.A.Mey., 1830 | Odontarrhena murcica Jord. & Fourr., 1868 | Odontarrhena pyrenaica Jord. & Fourr., 1868 | Odontarrhena saxatilis Jord. & Fourr., 1868

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles