Racine de corail, Corallorhize trifide, Coralline

Corallorhiza trifida Châtel., 1760

Classe : Equisetopsida Ordre : Asparagales Famille : Orchidaceae Sous-Famille : Epidendroideae Tribu : Epidendreae Genre : Corallorhiza

  • 146
    observations

  • 14
    communes

  • 29
    observateurs

  • Première observation
    1993

  • Dernière observation
    2018
Titre Auteur
Corallorhiza trifida PNV
Description :
Fiche de l'Atlas de la flore rare et protégée de Vanoise
Date : 2017-05-09
Auge Vincent - Balais Christian - Benoit Félix - Bergeron Jean-marie - Berthollet Fabienne - Blanchemain Joël - Blois Wilfried - Bonnevie Danièle - Bourgeois Marie-geneviève - Corbet Thomas - Delahaye Thierry - Fima Frédéric - Gerardin Daniel - Gotti Christophe - Herrmann Mylène - Jordana Régis - Lacosse Pierre - Maillet Rachel - Martineau Benoît - Meeus Guido - Modane Secteur - Moussiegt Karine - Pellet Clarisse - Plumecocq Benjamin - Richard Alain - Rocher Michel - Rutten Céline - Storck Frantz - Talbot Robert

Informations sur l'espèce

Corallorhiza trifida est une orchidée grêle ne dépassant pas 20 cm de hauteur. Ses feuilles se limitent à deux ou trois écailles engainantes sur une tige vert-jaunâtre souvent lavée de pourpre. Les fleurs vert-jaunâtre également, de quatre à dix, sont discrètes et seul le labelle est blanc ponctué de pourpre. Elle ne peut se confondre avec aucune autre plante. Ses racines réduites, renflées et rougeâtres sont à l’origine de son nom vernaculaire : Racine de corail.
Source : Parc national de la Vanoise
Écologie et habitats
En Vanoise, cette orchidée se rencontre généralement dans les sous-bois de conifères, aux étages montagnard et subalpin. Elle s’observe aussi dans des landes à rhododendrons et des pentes fraîches où la pelouse est plus ou moins colonisée par des saules arbustifs. Dans tous les cas, elle pousse dans des ambiances ombragées, fraîches et sur des sols riches en humus. Elle est connue sur le territoire du Parc entre 1220 m d’altitude à Pralognan-La-Vanoise et 2120 m à Aussois.
Distribution
Corallorhiza trifida occupe une large aire de distribution, englobant toutes les régions tempérées et froides de l’hémisphère nord. En France, elle est recensée à l’est d’une ligne reliant la Haute-Garonne et le Bas-Rhin. Gensac (1974) ne signalait cette espèce qu’en Tarentaise à Pralognan-la- Vaoise, Bozel et Tignes. Les observations actuelles restent peu fréquentes, sans doute liées à la discrétion de ces plantes, mais concernent quand même une quinzaine de communes équitablement réparties dans les vallées de Maurienne et de Tarentaise.
Menaces et préservation
Cette orchidée fragile est sensible aux perturbations de son milieu de vie. Les coupes forestières et autres aménagements sylvicoles et touristiques sont susceptibles de détruire directement des populations. Ne bénéficiant d’aucun statut de protection en région Rhône-Alpes, contrairement à d’autres régions, sa préservation dépend principalement de travaux forestiers plus respectueux de ses habitats. Il importe donc de compléter les connaissances sur sa distribution en Vanoise et d’améliorer la diffusion de ces connaissances auprès des forestiers et des acteurs du territoire. La Racine de corail, dépourvue de chlorophylle, est classiquement indiquée comme saprophyte dans les flores. C’est en réalité une plante mycohétérotrophe qui soutire les produits carbonés de la photosynthèse à un arbre voisin par l’intermédiaire d’un champignon. Ce dernier établit un pont mycorhizien entre l’orchidée et l’arbre.
Source : Parc national de la Vanoise
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Corallorhiza corallorhiza (L.) H.Karst., 1883 | Corallorhiza corallorhiza subsp. coloradensis Cockerell, 1916 | Corallorhiza corallorhiza var. coloradensis (Cockerell) Ames | Corallorhiza dentata Host, 1831 | Corallorhiza halleri Rich., 1818 | Corallorhiza innata R.Br., 1813 | Corallorhiza innata var. virescens Farr, 1904 | Corallorhiza intacta Cham. & Schltdl., 1828 | Corallorhiza nemoralis Sw. ex Nyman, 1882 | Corallorhiza neottia Scop., 1772 | Corallorhiza occidentalis La Pilaye, 1826 | Corallorhiza trifida var. verna (Nutt.) Fernald, 1946 | Corallorhiza trifida var. virescens (Farr) Fernald | Corallorhiza verna Nutt., 1823 | Corallorhiza virescens Drejer ex Heynh., 1846 | Corallorhiza wyomingensis Hellm. & K.Hellm., 1931 | Corallorrhiza trifida Châtel., 1760 | Cymbidium corallorhiza (L.) Sw., 1799 | Epipactis corallorhiza (L.) Crantz, 1769 | Helleborine corallorhiza (L.) F.W.Schmidt, 1793 | Neottia corallorhiza (L.) Kuntze, 1891 | Ophrys corallorhiza L., 1753

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles