• 130
    observations

  • 14
    communes

  • 26
    observateurs

  • Première observation
    1996

  • Dernière observation
    2021
Barraud Rémy - Benoit Félix - Blanchemain Joël - Blois Wilfried - Boissier Jean-michel - Bouchard Joris - Burkhart Julie-anne - Chapel Ingrid - Delahaye Thierry - Faivre Thierry - Gillot Philippe - Grillot Vanessa - Henry Elodie - Jean-michel Boissier - Jouglet J.p. - Koch Bernard - Laurency Sabine - Marquis Constant - Mathieu Julien - Mikolajczak Alexis - Parchoux Franck - Pellet Clarisse - Perier Muzet Laurent - Prunier Patrice - Roland Théaud - Seignemartin Aurore

Informations sur l'espèce

Cette gentiane qui atteint difficilement les 20 cm est remarquable à plusieurs titres. Elle est ramifiée et ses petites fleurs aux lobes légèrement vrillés à la manière d'une hélice de bateau, émergent d'un calice longuement incisé et à angles carénés. C’est une plante annuelle qui peut pousser jusque dans l'étage alpin.

Source : Parc national des Ecrins

La gentiane des neiges détient le record d'altitude pour une annuelle. On la trouve assez régulièrement dans le Parc national des Écrins. Elle affectionne les lambeaux de pelouses sur les crêtes au-dessus de 2500 m d'altitude, non loin des neiges éternelles d'où son nom.

Source : Parc national des Ecrins

Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Calathiana nivalis (L.) Delarbre, 1800 | Chiophila nivalis (L.) Raf., 1837 | Ericala carpathica G.Don, 1838 | Ericala nivalis (L.) Gray, 1821 | Ericoila nivalis (L.) Borkh., 1796 | Gentiana nivalis var. brevifolia Rouy, 1908 | Hippion nivale (L.) F.W.Schmidt, 1796 | Lexipyretum nivale (L.) Dulac, 1867

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles