Géranium des bois

Geranium sylvaticum L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Geraniales Famille : Geraniaceae Genre : Geranium
Chargement...

  • 360
    observations

  • 24
    communes

  • 45
    observateurs
    2
    organismes

  • Première observation
    1995

  • Dernière observation
    2024
Auge Vincent - Benoit Félix - Bergeron Jean-marie - Blanchemain Joël - Blois Wilfried - Boissier Jean-michel - Bonsacquet Lionel - Borot Cynthia - Boudier Pierre - Burkhart Julie-anne - Chasseriaud Gautier - Delahaye Thierry - Delgado Alvaro - Deroussin Jean-françois - Draperi Marion - Dupuich Thierry - Emorine Etienne - Faivre Thierry - Gillot Philippe - Grosset Guy-noël - Henry Elodie - Janot Charly - Jean-michel Boissier - Jouglet J.p. - Koch Bernard - Lacosse Pierre - Laurency Sabine - Lécuyer Clément - Masset Aymeric - Mikolajczak Alexis - Mook Isia - Moussiegt Karine - Parchoux Franck - Pellet Clarisse - Pichillou Simon - Prunier Patrice - Renaud Karine - Rocher Michel - Roland Théaud - Rouzière Thomas - Rutten Céline - Thierry Delahaye - Tissot Nathalie - Torrilhon Noémie - Van Es Jérémie
  • Parc national de la Vanoise
    Participation à 360 Observations
    Part d'aide à la prospection : 100.00 %

    Fiche organisme

  • Office Français de la Biodiversité
    Participation à 45 Observations
    Part d'aide à la prospection : 12.50 %

    Fiche organisme

Informations espèce

Cette plante d'une taille moyenne de 50 centimètres, est très commune. Sa souche épaisse fournit de multiples tiges pubescentes, glanduleuses au sommet et quelques feuilles longuement pétiolées. Tout comme d'autres presque sessiles sur les tiges, ses feuilles sont palmées et divisées en 5 à 7 lobes aigus, fortement incisés et dentés. Les pédoncules floraux portent deux fleurs dont la couleur varie du rose au violet.

Source : Parc national des Ecrins

Ce géranium est une plante vivace à tendance nitrophile. Les feuilles du géranium des bois (Geranium sylvaticum) sont profondément découpées, mais pas autant que celles du géranium des prés ((Geranium pratense), avec lequel il peut être confondu. Le géranium des prés est absent du parc national des Ecrins. Après la floraison, les fruits fuselés des géraniums s'allongent de plus de 2 centimètres. Il ressembleraient à un bec de grue : géranos en latin. Chez le géranium des bois, ils sont couverts de poils glanduleux. En ce qui concerne sa répartition géographique, le géranium des bois est une orophyte eurasiatique.

Source : Parc national des Ecrins

Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Geranium alpestre Schur, 1866 | Geranium angulatum Curtis, 1792 | Geranium batrachioides Cav., 1787 | Geranium fastigiatum Gliem. ex Bab., 1871 | Geranium lemanianum Briq., 1899 | Geranium minimum Picard, 1837 | Geranium pratense subsp. sylvaticum (L.) Bonnier & Layens, 1894 | Geranium sylvaticum subsp. lemanianum (Briq.) Schinz & R.Keller, 1908 | Geranium sylvaticum L., 1753 subsp. sylvaticum | Geranium venosum Pers., 1807

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles