Linaire simple

Linaria simplex (Willd.) DC., 1805

Classe : Equisetopsida Ordre : Lamiales Famille : Plantaginaceae Tribu : Antirrhineae Genre : Linaria

  • 9
    observations

  • 2
    communes

  • 4
    observateurs

  • Première observation
    1998

  • Dernière observation
    2012
Titre Auteur
Linaria simplex PNV
Description :
Fiche de l'Atlas de la flore rare et protégée de Vanoise
Date : 2017-09-13
Delahaye Thierry - Lacosse Pierre - Modane Secteur - Mollard Maurice

Informations sur l'espèce

Cette linaire à petites fleurs jaunes (4 à 5 mm de long, éperon non compris) passerait facilement inaperçue. En effet, la plante ne mesure que 10 à 30 cm de hauteur et pousse dans une végétation souvent plus élevée. La tige dressée est glauque et glabre, sauf dans le sommet, qui porte quelques poils glanduleux. Les feuilles sont linéaires, alternes dans le haut et verticillées dans le bas de la plante. La taille et la couleur des fleurs permettent de ne pas la confondre avec une autre linaire.
Source : Parc national de la Vanoise
Écologie et habitats
Linaria simplex est une plante xéro-thermophile qui en Vanoise s’observe sur des pelouses post-culturales dominées par Festuca valesiaca et des pelouses moyennement sèches à très sèches dominées par Bromus erectus, installées sur des substrats acidiclines à neutrophiles. Dans d’autres régions des Alpes, elle est aussi indiquée sur des terrains plus basophiles. Les conditions climatiques des adrets de Maurienne permettent à cette espèce aux affinités méditerranéennes de pousser jusque dans l’étage montagnard.
Distribution
L’aire de répartition de Linaria simplex est centrée sur le bassin méditerranéen. Elle est présente en France dans un grand quart sud-est du pays, Corse comprise. En Savoie, hormis une mention comme adventice à la Léchère et des observations à Montmélian, elle est surtout connue en Maurienne autour de Saint-Jean-de-Maurienne ainsi qu’en Vanoise à la limite des communes d’Avrieux et de Villarodin-Bourget, vers la chapelle Sainte-Apollonie.
Menaces et préservation
L’exiguïté des surfaces occupées par les populations de Linaria simplex en Vanoise rend importante la préservation de ces plantes. Cette situation est d’autant plus préoccupante que les parcelles concernées, anciennement cultivées et ne bénéficiant d’aucune gestion pérenne adaptée, pourraient être menacées par la colonisation de ligneux. Des prospections ciblées sur cette espèce et la mise en œuvre d’actions de protection et de gestion des pelouses sèches des adrets de Maurienne restent à renforcer.
Source : Parc national de la Vanoise
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Antirrhinum parviflorum Jacq., 1790 | Antirrhinum simplex Willd., 1800 | Linaria arvensis subsp. simplex (Willd.) Bonnier & Layens, 1894 |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles