Pédiculaire élevée

Pedicularis ascendens Schleich. ex Gaudin, 1810

Classe : Equisetopsida Ordre : Lamiales Famille : Orobanchaceae Genre : Pedicularis

  • 70
    observations

  • 3
    communes

  • 8
    observateurs

  • Première observation
    1995

  • Dernière observation
    2019
Titre Auteur
Pedicularis ascendens PNV
Description :
Fiche de l'Atlas de la flore rare et protégée de Vanoise
Date : 2017-09-14
Bonnevie Danièle - Delahaye Thierry - Gotti Christophe - Pellicier Philippe - Plumecocq Benjamin - Renaud Karine - Rutten Céline - Storck Frantz

Informations sur l'espèce

La Pédiculaire ascendante a des fleurs jaunes avec un bec marqué, implantées en une grappe spiralée et allongée sur une tige nettement ascendante portant des feuilles pennatiséquées. Pedicularis tuberosa, elle aussi à fleurs jaunes, à bec marqué et tige ascendante, se distingue de la première par une grappe courte et ramassée et des calices velus à lobes dentés.
Source : Parc national de la Vanoise
Écologie et habitats
Cette espèce se rencontre dans les pelouses, les landines et les rochers calcaires, souvent en situation bien exposée, aux étages subalpin et alpin. Elle est classiquement associée au cortège des pelouses calcicoles alpiennes (Seslerion caeruleae) avec Carex sempervirens, Leontopodium alpinum, Bupleurum ranunculoides, etc. ; elle est également présente dans les landes à Arctostaphylos uva-ursi. Elle est observée en Vanoise entre les altitudes extrêmes de 1700 et 2420 m sur la commune de Saint-Martin-de-Belleville.
Distribution
Pedicularis ascendens a une aire de distribution limitée à un petit espace à cheval sur les Alpes suisses, françaises et italiennes. En France, elle est connue dans seulement quatre départements : les Hautes-Alpes, l’Isère et les deux Savoie. Non citée en Vanoise par Gensac (1974), les prospections menées par les gardes-moniteurs du Parc national de la Vanoise n’ont permis de la localiser que sur trois communes du Parc et aussi à sa périphérie immédiate comme à Saint- Jean-de-Belleville et Saint-Julien-Montdenis. À Pralognan-la- Vanoise, elle est présente dans le vallon des Arollets, à Saint- Martin-de-Belleville à l’ouest du vallon des Encombres et à Saint-Bon-Tarentaise sous le rocher de la Loze. Elle n’est pas connue en Maurienne sur le territoire du Parc national.
Menaces et préservation
Aucune menace particulière n’est identifiée sur les populations de Pedicularis ascendens en Vanoise. À Pralognan-la-Vanoise, elles bénéficient de la protection réglementaire du cœur du Parc ; ailleurs leurs localisations semblent devoir leur éviter des risques immédiats de destruction. La rareté de cette espèce, tout particulièrement en Vanoise, justifie de continuer à lui prêter attention.
Source : Parc national de la Vanoise
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Pedicularis barrelieri Rchb., 1831 | Pedicularis gaudinii Arv.-Touv., 1881

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles