Épiaire des Alpes

Stachys alpina L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Lamiales Famille : Lamiaceae Sous-Famille : Lamioideae Tribu : Stachydeae Genre : Stachys

  • 8
    observations

  • 3
    communes

  • 4
    observateurs

  • Première observation
    2010

  • Dernière observation
    2017
Bergeron Jean-marie - Delahaye Thierry - Pellet Clarisse - Rocher Michel

Informations sur l'espèce

Cette plante vivace est couverte de poils mous, elle est de surcroît légèrement fétide lorsqu'on la touche. Sa tige carrée, ramifiée dans le haut atteint presque le mètre. Elle porte une succession de feuilles opposées et pétiolées. De texture molle, le limbe en forme de cœur est obtus et au contour denté, crénelé. Ses fleurs aux pétales rose pâle à rouge sang sont regroupées en verticilles successifs de 6 à 18 fleurs. vLes bractées florales situées à la base de chaque verticille sont peu différentes des feuilles et sont bien visibles jusqu’au sommet de la plante.

Source : Parc national des Ecrins

L'épiaire des Alpes s'aventure dans le domaine supra-forestier bien exposé où elle colonise les anciennes prairies de fauche en compagnie de la grande gentiane et des herbes hautes. Attention à ne pas confondre l’épiaire des Alpes (Stachys alpina) avec l’épiaire des bois (Stachys sylvatica) lorsqu’on les rencontre ensemble dans les bois frais et humides. La distinction se fera notamment par le fait que la première possède un calice de 9 à 14 mm de long et des verticilles fournis de 6 à 18 fleurs alors que la seconde a un calice plus court (4 à 7 mm) et des verticilles peu fournis (3 à 6 fleurs). Cette plante est une espèce que l’on trouve en Europe et au Caucase.

Source : Parc national des Ecrins

Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Galeopsis fusca Moench, 1794 | Stachys alpina subsp. alpina L., 1753 | Stachys carlittensis Sennen, 1934

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles