Thésium à feuilles de lin, Thésion à feuilles de lin

Thesium linophyllon L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Santalales Famille : Santalaceae Genre : Thesium

  • 44
    observations

  • 1
    commune

  • 8
    observateurs

  • Première observation
    2002

  • Dernière observation
    2019
Titre Auteur
Thesium linophyllon PNV
Description :
Fiche de l'Atlas de la flore rare et protégée de Vanoise
Date : 2017-10-04
Blanchemain Joël - Delahaye Thierry - Parchoux Franck - Pellet Clarisse - Ployer Jean-yves - Prunier Patrice - Seignemartin Aurore - Tissot Nathalie

Informations sur l'espèce

Le Thésium à feuilles de lin est une plante vivace, à souche stolonifère, de 15 à 30 cm de hauteur. La tige porte des feuilles linéaires-lancéolées, larges de 2 à 3 mm, à une seule nervure (au moins dans la moitié supérieure). La tige, fine, se termine par une inflorescence en panicule étroite, portant de petites fleurs blanches à cinq divisions. Celles-ci s’enroulent jusqu’à la base après la floraison. Pour les deux autres espèces connues en Vanoise, Thesium pyrenaicum et Thesium alpinum, les pièces florales ne s’enroulent qu’à l’extrémité.
Source : Parc national de la Vanoise
Écologie et habitats
Thesium linophyllon est une plante hémiparasite, xérothermophile, qui se développe sur les coteaux bien exposés, au sein des pelouses sèches, parfois sur des petits replats rocheux ou sur des lisières. Elle préfère les terrains calcaires aux étages collinéen et montagnard. En Vanoise, elle pousse en compagnie de Bromus erectus, Festuca valesiaca, Hieracium tomentosum, Minuartia rostrata, etc.
Distribution
Cette espèce est assez largement distribuée sur le continent européen jusqu’en Asie. Elle est présente en France principalement sur la bordure est. En Savoie, elle est connue de longue date sur les adrets autour de Saint-Jean-de-Maurienne mais ne semble pas connue historiquement en Vanoise. Elle a d’abord été découverte sur les pentes sud au-dessus du village de Lanslebourg-Mont-Cenis (Prunier, 2002) puis plus récemment sur les pelouses sèches au-dessus de Termignon et à Lanslevillard où elle atteint l’altitude record de 1730 m.
Menaces et préservation
Les deux menaces classiques qui pèsent sur les plantes des milieux ouverts des coteaux secs concernent Thesium linophyllon en Vanoise : d’un côté l’abandon de toute activité agricole sur ces pentes qui aboutit à leur embroussaillement puis à leur boisement et d’un autre côté l’intensification des pratiques avec la fumure des parcelles, l’irrigation, l’ouverture de pistes, voire l’urbanisation. Informer sur la présence et la rareté de ces plantes protégées, suivre l’évolution des populations connues, mettre en place si besoin des mesures de gestion et poursuivre la recherche de nouvelles localités sont les principales actions à entreprendre en faveur de Thesium linophyllon.
Source : Parc national de la Vanoise
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Linosyris intermedium (Schrad.) Kuntze, 1891 | Linosyris linophyllon (L.) Kuntze, 1891 | Thesium adulterinum Friche-Joset & Montandon, 1856 | Thesium intermedium Schrad., 1794 | Thesium linifolium Schrank, 1786 | Thesium linophyllon subsp. intermedium Čelak., 1871 | Xerolophus trinervis Dulac, 1867

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles