Chargement...

  • 2
    observations

  • 1
    commune

  • 1
    observateur

  • Première observation
    2017

  • Dernière observation
    2017
Roland Théaud
  • Parc national de la Vanoise
    Participation à 2 Observations
    Part d'aide à la prospection : 100.00 %

    Fiche organisme

Informations espèce

Dans la tribu des petites gentianes vivaces à la fleur d'un bleu profond, celle ci se reconnaît à sa courte tige portant une à deux paires de feuilles opposées. Elle s'identifie surtout grâce à celles, aiguës et au moins deux fois plus longues que larges, regroupées en rosette à la base.

Source : Parc national des Ecrins

Elle fait partie des plantes pouvant s'adapter sur une très large amplitude altitudinale, de l'étage collinéen à l'alpin et se mêler à ses cousines des hautes montagnes pour créer bien souvent la confusion. On distingue deux sous-espèces sur le Parc national des Écrins : la sous-espèce autonyme (Gentiana verna subsp. verna) et la gentiane du Dauphiné (Gentiana verna subsp. delphinensis) qui, elle, présente des feuilles basales bien plus longues (rapport longueur / largeur souvent supérieur à 5) et acuminées.

Source : Parc national des Ecrins

Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Pas de synonymes pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles