Orcanette du Dauphiné

Onosma pseudoarenaria subsp. delphinensis (Braun-Blanq.) P.Fourn., 1937

Classe : Equisetopsida Ordre : Boraginales Famille : Boraginaceae Genre : Onosma Espèce : Onosma pseudoarenaria

  • 124
    observations

  • 4
    communes

  • 8
    observateurs

  • Première observation
    1992

  • Dernière observation
    2019
Titre Auteur
Onosma pseudoarenaria subsp. delphinensis PNV
Description :
Fiche de l'Atlas de la flore rare et protégée de Vanoise
Date : 2017-09-14
Bonsacquet Lionel - Delahaye Thierry - Lacosse Pierre - Modane Secteur - Moussiegt Karine - Parchoux Franck - Perrier Jacques - Ratel Joseph

Informations sur l'espèce

L’Orcanette du Dauphiné est une plante dressée, de 20 à 50 cm, hérissée de poils. Les fleurs sont à corolles tubuleuses en forme de cloche de couleur jaune pâle. Elles s’insèrent, comme pour beaucoup d’espèces de la famille des boraginacées, sur des tiges florifères scorpioïdes. Les feuilles sont simples, alternes, linéaires lancéolées. Elles sont couvertes de soies raides et denses. Ces soies sont grises et peuvent atteindre jusqu’à 4 mm ; elles prennent naissance à la base d’un petit tubercule lui-même hérissé de petits poils en étoile. Cette particularité, observable à la loupe, permet de différencier, en France, cette orcanette des autres espèces, Onosma fastigiata et Onosma helvetica. Notons que la systématique du genre Onosma est particulièrement complexe et pas encore très bien établie.
Source : Parc national de la Vanoise
Écologie et habitats
L’Orcanette du Dauphiné est une espèce xérothermophile qui affectionne les pelouses sèches, les rocailles, les pinèdes claires des adrets sur calcaire et sur gypse... bref, une plante qui aime le soleil et un couvert végétal pas trop dense autour d’elle. Si elle pousse parfois à l’étage collinéen, nous l’observons en Vanoise à l’étage montagnard jusque vers 1200 m d’altitude.
Distribution
L’aire de distribution de Onosma pseudoarenaria subsp. delphinensis est limitée au sud-ouest de l’arc alpin. La sous- espèce nominale est, quant à elle, présente à l’est des Alpes et dans les Carpates. L’Orcanette du Dauphiné se trouve en Suisse (Valais), en Italie (piémonts) et en France où elle est signalée dans la plupart des départements alpins hormis la Haute-Savoie et les Alpes-Maritimes. Elle est mentionnée également dans le Vaucluse. En Savoie, l’Orcanette du Dauphiné est présente sur les adrets de Maurienne de Notre- Dame du Cruet à Aussois ; c’est en dehors de l’aire optimale d’adhésion du Parc que sont recensées les plus importantes populations. Les indications en Tarentaise (Olivier & al., 1995) n’ont, à notre connaissance, pas fait l’objet de confirmations récentes.
Menaces et préservation
L’Orcanette du Dauphiné est très localisée en Savoie et en Vanoise et ses populations très réduites en effectifs. Elle ne bénéficie, là, d’aucun statut de protection. Les milieux où elle pousse sont directement menacés par l’extension de l’urbanisation, la création et l’agrandissement de carrières, l’intensification des pratiques pastorales (création de pistes, irrigation, fertilisation de certaines prairies) ou encore par un abandon total du pastoralisme avec en corollaire la fermeture des milieux par envahissement des ligneux. Il serait souhaitable en Rhône-Alpes de pouvoir inscrire cette espèce sur la liste de protection régionale comme c’est le cas en région Provence- Alpes-Côte-d’Azur.
Source : Parc national de la Vanoise
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Onosma helvetica sensu P.W.Ball, 1972 | Onosma taurica subsp. delphinensis Braun-Blanq., 1917

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles