Laîche de Magellan, Laîche inondable, Laîche des tourbières

Carex magellanica subsp. irrigua (Wahlenb.) Hiitonen, 1933

Classe : Equisetopsida Ordre : Poales Famille : Cyperaceae Sous-Famille : Cyperoideae Tribu : Cariceae Genre : Carex Espèce : Carex magellanica

  • 4
    observations

  • 2
    communes

  • 3
    observateurs

  • Première observation
    1997

  • Dernière observation
    2011
Titre Auteur
Carex magellanica subsp. irrigua PNV
Description :
Fiche de l'Atlas de la flore rare et protégée de Vanoise
Date : 2017-05-07
Balais Christian - Pellicier Philippe - Suret Henri

Informations sur l'espèce

Carex magellanica subsp. irrigua, avec ses feuilles larges de 2 à 4 mm, planes et vertes, se distingue notamment de Carex limosa qui présente des feuilles plus fines et glauques. L’épi mâle, terminal, se dresse au sommet d’une tige haute de 10 à 30 cm alors que les deux ou trois épis femelles, ovoïdes, pendent au bout d’un pédoncule capillaire. Les écailles rousses, dépassant les utricules, sont plus longuement acuminées que chez Carex limosa.
Source : Parc national de la Vanoise
Écologie et habitats
Cette plante mentionnée aux étages subalpin et alpin (Charpin & Jordan, 1990) n’est connue en Vanoise que dans l’étage alpin. Comme son nom vernaculaire l’indique, la Laîche inondable est une espèce hygrophile qui pousse dans les tourbières et marais d’altitude et plus spécifiquement en milieu acide. Elle s’observe dans les parties très mouillées de ces marais, mais non inondées en permanence, parmi les mousses, souvent les sphaignes. En Vanoise, à titre d’exemple, sur la station de Plan Déchaud aux Arcs, elle côtoie d’autres plantes de l’alliance du Caricion fuscae comme Carex echinata, Juncus filiformis, Viola palustris, etc.
Distribution
Carex magellanica subsp. irrigua est recensé dans de nombreuses régions de l’hémisphère Nord, de l’Asie à l’Amérique du Nord. La sous-espèce nominale est présente sur le continent sud-américain, des Andes jusqu’en Terre de Feu. Sur la chaîne alpine, la Laîche inondable est plus répandue dans les Alpes centrales et orientales et atteint dans les Alpes et le Jura français la limite occidentale et méridionale de son aire de distribution. En France, elle n’est connue que dans les deux départements savoyards et l’Ain. L’indication historique de cette sous-espèce en Savoie au mont Cenis (Thompson, 1908) n’a jamais été confirmée. De nos jours, elle a été inventoriée dans le Beaufortain, les Aravis et en Tarentaise : à Bourg-Saint-Maurice et à Landry.
Menaces et préservation
Les milieux de vie de cette laîche sont très fragiles et d’une grande vulnérabilité, tant par rapport à l’alimentation en eau des marais, quantitativement et qualitativement, que vis-à-vis des risques de comblement et de drainage. Les deux stations répertoriées en Vanoise sont situées dans l’aire optimale d’adhésion du Parc national. Elles ne font l’objet d’aucune protection particulière et celle de Bourg-Saint-Maurice est située en plein cœur du domaine skiable des Arcs. Même si cette localité est connue des exploitants des remontées mécaniques et devrait faire l’objet d’une protection et d’un suivi dans le cadre de mesures compensatoires, les risques de destruction ou de dégradation du marais ne peuvent être écartés.
Source : Parc national de la Vanoise
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Carex irrigua (Wahlenb.) Sm. ex Hoppe, 1826 | Carex limosa var. irrigua Wahlenb., 1803 | Carex magellanica auct. non Lam., 1792 | Carex magellanica subsp. planitiei (Asch. & Graebn.) J.Schultze-Motel | Carex magellanica var. irrigua (Wahlenb.) Britton, Sterns & Poggenb., 1888 | Carex paupercula Michx., 1803 | Carex paupercula subsp. irrigua (Wahlenb.) Á.Löve & D.Löve, 1961 | Carex paupercula var. irrigua (Wahlenb.) Fernald, 1906 | Carex paupercula var. paupercula Michx.

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles