• 338
    observations

  • 23
    communes

  • 40
    observateurs

  • Première observation
    1996

  • Dernière observation
    2022
Antoine Elodie - Benyoub Abdelbaki - Berthollet Fabienne - Beurier Mathieu - Bidat Mathieu - Blanchemain Joël - Blois Wilfried - Bonsacquet Lionel - Corbet Thomas - Dalix Jean-françois - Deffrennes Benoît - Delahaye Thierry - Empereur-buisson Caroline - Etievant Jean-luc - Ferbayre Jean-paul - Garnier Alexandre - Gotti Christophe - Hagry Valerie - Herrmann Mylène - Jordana Régis - Jourdan Jeremie - Jourdan Jérémie - Lacosse Pierre - Lefrancois Olivier - Moussiegt Karine - Parchoux Franck - Petitpas Antoine - Plumecocq Benjamin - Poulet Laetitia - Rannou Gwendal - Rocher Michel - Rutten Céline - Sagot Clotilde - Seignemartin Aurore - Storck Frantz - Suret Henri - Thierry Delahaye - Tissot Nathalie - Tonnelier Marie-laure - Vanmarcke Pierre-jean

Informations sur l'espèce

Le pouillot de Bonelli est un petit passereau de la famille des sylviidés. Vert-brun grisâtre sur le dessus, son poitrail et son ventre bien blancs sont un critère d'identification de l'espèce. Les pattes sombres, les rémiges et plumes de couverture des ailes margées de vert-jaune ainsi que le croupion jaunâtre permettent de le différencier d'espèces voisines.

Source : Parc national des Ecrins

Amateur d'insectes, il est migrateur et on peut le rencontrer dans les Ecrins entre les mois d'avril et d’août. De retour de l'Afrique occidentale où il a passé l'hiver, il s'installe pour nicher dans les forêts claires et les landes des versants ensoleillés, de l'étage collinéen à l'étage subalpin. La répartition du pouillot de Bonelli est intimement lié à la présence de résineux (pins, genévriers…).

Source : Parc national des Ecrins

Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Rhadina bonelli (Vieillot, 1819) | Sylvia bonelli Vieillot, 1819

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles