Lagopède alpin

Lagopus muta (Montin, 1776)

Classe : Aves Ordre : Galliformes Famille : Phasianidae Genre : Lagopus

  • 5640
    observations

  • 25
    communes

  • 140
    observateurs

  • Première observation
    1988

  • Dernière observation
    2019
Ambec Nils - Anselmet Roselyne - Anselmet Yvon - Antoine Elodie - Arsac Thierry - Balais Christian - Bantin Louis - Baron Emmanuel - Barraud Rémy - Belleau Éric - Benoit Félix - Benoit Philippe - Benyoub Abdelbaki - Berthollet Fabienne - Beurier Mathieu - Bidat Mathieu - Blanchemain Joël - Blois Wilfried - Bondaz Jean - Bonnevie Danièle - Bonsacquet Lionel - Bouche Michel - Bourgeois Marie-geneviève - Bourgeois Pierre - Bregeon Sébastien - Briotet Daniel - Buisson Charleyne - Caillot Yoann - Cavailhes Jérôme - Chapel Ingrid - Charron Julien - Chastin Alain - Clement-guy Stéphanie - Corail Marc - Corbet Thomas - Cote Robert - Dalix Jean-françois - Damevin Christian - David Bernard - Deffrennes Benoît - Delahaye Thierry - Delorme Michaël - Delrieu Nicolas - Descaves Bruno - Deteix Alain - Dubois Matthieu - Dubrulle Pierre-marie - Empereur-buisson Caroline - Erba Pascal - Etievant Jean-luc - Eyvrard Louis - Ferbayre Annie - Ferbayre Jean-paul - Filliol Michel - Fima Frédéric - Flandin Henri - Folliet Patrick - Fournier Nathanael - Garnier Alexandre - Gaudron Benoît - Ginollin Baptiste - Giraud Pierre - Gomez Nicolas - Gotti Christophe - Grillot Vanessa - Grosset Félix - Grosset Guy-noël - Hagry Valerie - Hemeray Damien - Henry Elodie - Herrmann Mylène - Imberdis Ludovic - Jordana Régis - Jourdan Jeremie - Jourdan Jérémie - Konareff Marc - Lacosse Pierre - Lanari Claire - Langer Pascal - Langer Éric - Laurency Sabine - Le Pape Claude - Lefrancois Olivier - Lemmet Sandrine - Magnolon Séverine - Maillet Thierry - Malrat Didier - Martineau Benoît - Martinot Jean-pierre - Meeus Guido - Mele Stéphane - Miquet André - Mollard Maurice - Mollier Sylvain - Morel Stéphane - Mottet Jean-claude - Moussiegt Karine - Non Précisé Pnv Pnv - Parchoux Franck - Pardi Jean-luc - Pellet Clarisse - Perier Muzet Laurent - Perier-muzet Laurent - Perrier Jacques - Perrier Sarah - Petitpas Antoine - Philippson David - Ployer Jean-yves - Plumecocq Benjamin - Poulet Laetitia - Poulet René - Prat Mathieu - Prime Amanda - Rannou Gwendal - Ratel Joseph - Renaud Karine - Reverdy Jean-claude - Robert Denis - Rocher Michel - Roger Claude - Rouzet Luc - Ruffier-lanche Fernand - Rutten Céline - Sagot Clotilde - Seignemartin Aurore - Simond Jacques - Storck Frantz - Suret Henri - Tamisier Lionel - Tanga Olivier - Tardivet Chloé - Tissot Nathalie - Tonnelier Marie-laure - Trouillet Séverine - Val D'isere Secteur - Vanmarcke Pierre-jean - Villibord Régis - Vincendet Lucien - Vincendet Pierre - Vuillermoz Cécile

Informations sur l'espèce

Le lagopède alpin appartient à la famille des Tétraonidés possédant un plumage de camouflage (ou cryptique). En hiver, le plumage des deux sexes est blanc à l'exception des plumes de la queue (rectrices) qui sont noires. Le mâle se reconnaît alors grâce au « trait loral » noir entre le bec et l'oeil. En été, le plumage devient chamarré, couleur « pierraille », plus brun et plus rayé chez la femelle. Le lagopède occupe les étages alpin et subnival parsemés de rochers, d'éboulis, de landines, d'arbrisseaux nains et de pelouses. L'hiver, pour s'abriter du froid et du mauvais temps, il se laisse entièrement recouvrir par la neige en remuant de temps en temps pour ne pas être trop à l'étroit dans son igloo.
L'adulte est essentiellement végétarien : bourgeons, feuilles, baies de saules nains, éricacées, et de nombreuses fleurs tandis que les poussins se nourrissent strictement d'invertébrés (chenilles, araignées, fourmis, orthoptères...), notamment durant leurs deux premières semaines. A savoir : en vol, le lagopède est aisément reconnaissable car ses ailes sont blanches en toute saison. Dans un contexte de réchauffement climatique et d'aménagement touristique de la montagne, cette espèce est particulièrement vulnérable. A ce titre, elle est inscrite sur la liste des espèces d’intérêt communautaire, bénéficie d'une protection à l’échelle internationale par la convention de Berne et sa chasse est réglementée à l’échelle nationale. De part son implication pour la protection et la connaissance du lagopède, le PNV dispose d'une solide base de données recueillant toutes les observations faites sur son territoire depuis 1988. Le Parc national de la Vanoise possède un site de référence de long terme sur « plan du lac » en Haute Maurienne. Sur ce secteur des suivis annuels au chant (printanier) et de la reproduction (estivaux) sont réalisés chaque année.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Lagopus mutus (Montin, 1776) | Tetrao mutus Montin, 1776

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles