Campagnol des neiges

Chionomys nivalis (Martins, 1842)

Classe : Mammalia Ordre : Rodentia Famille : Cricetidae Sous-Famille : Arvicolinae Genre : Chionomys

  • 49
    observations

  • 15
    communes

  • 25
    observateurs

  • Première observation
    1992

  • Dernière observation
    2019
Balais Christian - Benoit Félix - Benyoub Abdelbaki - Blanchemain Joël - Bouche Michel - Chantry Emily - Chastin Alain - Corail Marc - Corbet Thomas - Deffrennes Benoît - Delorme Michaël - Ferbayre Jean-paul - Garnier Alexandre - Gotti Christophe - Jordana Régis - Jourdan Jeremie - Lefrancois Olivier - Mele Stéphane - Olioso Georges - Parchoux Franck - Perier-muzet Laurent - Plumecocq Benjamin - Robin Dominique - Storck Frantz - Suret Henri

Informations sur l'espèce

C'est le plus grand campagnol, si l'on excepte le genre arvicola. Il se distingue à sa coloration grise et à ses très longues vibrisses. Malgré son nom, le campagnol des neiges est plus lié aux milieux rupicoles que spécifiquement à la montagne et aux terrains enneigés. Il fréquente aussi les habitations. Il gîte en terrier dont les issues débouchent en général à l'abri d'une pierre et il passe l'hiver, sans hiberner, isolé sous le manteau neigeux.

Source : Parc national des Ecrins

Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Microtus mirhanreini | Microtus nivalis (Martins, 1842)

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles