• 5
    observations

  • 4
    communes

  • 5
    observateurs

  • Première observation
    2011

  • Dernière observation
    2020
Corbet Thomas - Plumecocq Benjamin - Tardivet Chloé - Tonnelier Marie-laure - Vanmarcke Pierre-jean

Informations sur l'espèce

Petit rongeur de la taille d’une souris, le muscardin s’en distingue par son museau court, ses gros yeux saillants, son pelage roux doré sur le dos et sa queue très velue.
« Extrait de : Traces et indices des animaux de montagne. Glénat / Parc national de la Vanoise »
Présent en montagne jusque vers 2 000 m, c’est l’hôte des fourrés, taillis, haies, buissons, ronces et framboisiers. Funambule nocturne, il grimpe et se déplace avec une extrême agilité sur les branches les plus fines, cherchant des petits fruits sauvages à proximité. Rentré avant l’aube, il passe ses journées dans son nid douillet, souvent installé dans les épineux. En automne, il gagne les forêts de feuillus et se gorge de faînes, noisettes et autres fruits avant d’hiberner. À son réveil, au printemps, il croquera insectes et bourgeons.
« Extrait de : Traces et indices des animaux de montagne. Glénat / Parc national de la Vanoise »
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Mus avellanarius Linnaeus, 1758 | Muscardinus avellanarius pulcher Barrett-Hamilton, 1898 | Muscardinus avellanarius zeus Chaworth-Musters, 1932

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles