Sérotine de Nilsson

Eptesicus nilssonii (Keyserling & Blasius, 1839)

Classe : Mammalia Ordre : Chiroptera Famille : Vespertilionidae Genre : Eptesicus

  • 3
    observations

  • 3
    communes

  • 3
    observateurs

  • Première observation
    1997

  • Dernière observation
    2017
Gomez Nicolas - Plumecocq Benjamin - Roue Sébastien

Informations sur l'espèce

Cette chauve-souris de taille moyenne se distingue d'abord à son pelage dorsal soyeux aux reflets dorés. Comme la Sérotine commune elle présente un tragus ''en banane'' mais des mensurations de l'avant-bras, plus petites et discriminantes. Dans les Ecrins, la quasi-totalité des contacts sont acoustiques. Elle n'a été capturée qu'une seule fois sur une petite mare du Valgaudemar. Sa reproduction dans les Alpes françaises reste à confirmer.

Source : Parc national des Ecrins

C'est la chauve-souris la plus septentrionale d'Europe, encore présente localement au-delà du cercle polaire. Dans les Ecrins, elle est contactée des fonds de vallée jusqu'à 2 200 m d'altitude. C'est une espèce de lisière qui chasse les insectes en poursuite avec un régime alimentaire peu spécialisé, au niveau des cols, des lacs, des forêts et des ripisylves ainsi qu'aux lampadaires près des habitations.

Source : Parc national des Ecrins

Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Eptesicus atratus Kolenati | Eptesicus borealis Nilsson | Eptesicus nilssoni (Keyserling & Blasius, 1839) | Eptesicus nilssoni nilssoni

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles