Genépi vrai, Genépi noir

Artemisia genipi Weber, 1775

Classe : Equisetopsida Ordre : Asterales Famille : Asteraceae Genre : Artemisia

  • 1978
    observations

  • 21
    communes

  • 76
    observateurs

  • Première observation
    1991

  • Dernière observation
    2019
Titre Auteur
Artemisia genepi PNV
Description :
Fiche de l'Atlas de la flore rare et protégée de Vanoise
Date : 2017-05-06
Arsac Thierry - Auge Vincent - Balais Christian - Bantin Louis - Benoit Félix - Benyoub Abdelbaki - Bergeron Jean-marie - Berthollet Fabienne - Blanchemain Joël - Bon-mardion Jacques - Bonnevie Danièle - Bonsacquet Lionel - Bourgeois Marie-geneviève - Bourgoin Virginie - Bregeon Sébastien - Chapel Ingrid - Chastin Alain - Clement-guy Stéphanie - Dalix Jean-françois - Deffrennes Benoît - Delahaye Thierry - Denise Cyril - Dubrulle Pierre-marie - Empereur-buisson Caroline - Etievant Jean-luc - Ferbayre Annie - Ferbayre Jean-paul - Garnier Alexandre - Gotti Christophe - Grillot Vanessa - Hemeray Damien - Herrmann Mylène - Hostein Colin - Imberdis Ludovic - Issautier Anne-marie - Jean-michel Boissier - Jordana Régis - Jourdan Jeremie - Jourdan Jérémie - Jullian Laurence - Lacosse Pierre - Larmet Pierre - Laurency Sabine - Lefrancois Olivier - Lequay Arthur - Magnolon Séverine - Maillet Thierry - Malrat Didier - Martineau Benoît - Meeus Guido - Mele Stéphane - Mikolajczak Alexis - Modane Secteur - Moussiegt Karine - Parchoux Franck - Pardi Jean-luc - Pellet Clarisse - Pellicier Philippe - Perrier Jacques - Plumecocq Benjamin - Poulet Laetitia - Rannou Gwendal - Renaud Karine - Richard Alain - Robert Denis - Roland Théaud - Rutten Céline - Sagot Clotilde - Saintefoy Secteur - Seignemartin Aurore - Storck Frantz - Suret Henri - Talbot Robert - Tanga Olivier - Tissot Nathalie - Vuillermoz Cécile

Informations sur l'espèce

Le génépi noir peut mesurer jusqu'à 15 cm de hauteur. Une pilosité soyeuse donne à cette plante un aspect blanchâtre. La partie inférieure de la tige est pourvue de feuilles divisées en lanières et la partie supérieure, de feuilles entières ou presque. Ses fleurs jaunes sont rassemblées en capitules majoritairement groupés dans la partie supérieure de la tige. Les bractées entourant ces inflorescences sont bordées de noir. C’est une plante d’altitude se rencontrant entre 2 200 et 3 200 m.
Écologie et habitats
Moraines, éboulis, rochers calcaires comme siliceux, voire pelouses rocailleuses, sans préférence marquée pour l’exposition, constituent l’habitat d’Artemisia genipi aux étages subalpin supérieur et surtout alpin. Il a été observé à Bessans jusqu’à plus de 3500 m d’altitude ! En Vanoise, le Genépi noir partage ces substrats, pauvres en matières nutritives, avec d’autres genépis, des androsaces, comme Androsace helvetica ou Androsace pubescens, ou encore Saxifraga muscoides, Campanula cenisia, Achillea nana...
Distribution
Endémique alpine, cette espèce est présente sur l’ensemble du massif de la Slovénie à la France. Elle est recensée dans tous les départements alpins français de la Haute-Savoie aux Alpes-Maritimes. Les populations savoyardes sont localisées essentiellement en Vanoise ; elles sont réparties sur l’ensemble du territoire tant dans le coeur que dans l’aire optimale d’adhésion.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Absinthium spicatum (Wulfen) Dulac, 1867 | Artemisia bocconi All., 1785 | Artemisia genipi subsp. genipi Weber, 1775 | Artemisia genipi var. accedens Rouy, 1903 | Artemisia rupestris All., 1785 | Artemisia spicata Wulfen ex Jacq., 1778 | Artemisia spicata subsp. villarsii (Godr.) Arcang., 1882 | Artemisia spicata subsp. villarsii H.Marcailhou & Marcailhou, 1905

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles