Bunias fausse-roquette, Roquette des champs

Bunias erucago L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Brassicales Famille : Brassicaceae Genre : Bunias

  • 2
    observations

  • 2
    communes

  • 2
    observateurs

  • Première observation
    2000

  • Dernière observation
    2004
Titre Auteur
Bunias erucago PNV
Description :
Fiche de l'Atlas de la flore rare et protégée de Vanoise
Date : 2017-05-06
Blanchemain Joël - Mollard Maurice

Informations sur l'espèce

Le Bunias fausse roquette est une crucifère annuelle, poilue- glanduleuse, de 30 à 60 cm de hauteur, aux tiges dressées et rameuses. Les feuilles de la base sont pennatifides, roncinées ; les supérieures sont oblongues, entières ou dentées et sessiles. Les fleurs d’un beau jaune vif sont assez grandes (1,5 à 2 cm de diamètre). C’est aux fruits que l’on repère et identifie aisément cette crucifère. Il s’agit d’une silicule portée par un long pédicelle qui présente la particularité d’être renflée avec quatre angles saillants et ailés. Ces angles forment une crête irrégulièrement dentée et parfois interrompue. La silicule ne s’ouvre pas par des valves comme la plupart des espèces de Brassicaceae : elle est indéhiscente. La grappe fructifère dans son ensemble est allongée et lâche.
Source : Parc national de la Vanoise
Écologie et habitats
Bunias erucago est une espèce annuelle plutôt thermophile qui affectionne les milieux remaniés. Elle s’observe sur les talus, les bords des champs et des moissons, les décombres. Indifférent au pH du sol, ce bunias semble bien se développer sur les substrats assez riches en azote. C’est une plante méditerranéenne qui pousse préférentiellement aux étages collinéen et montagnard, jusque vers 1200 m d’altitude en Vanoise. Elle semble se comporter en espèce colonisatrice et pionnière comme l’attestent certaines observations hors de ses milieux de prédilection : talus en pleine forêt à Queige, pierrier riche en matière organique à 2700 m d’altitude à Termignon !
Distribution
L’aire de distribution du Bunias fausse roquette est centrée sur le bassin méditerranéen mais s’étend jusqu’en Asie occidentale. Observé sur une très large moitié sud de la France, ce bunias est présent de façon très clairsemée sur l’arc alpin. Dans notre département, plusieurs récoltes anciennes le localisent de l’Avant-Pays savoyard à la Combe de Savoie (herbier des Conservatoire et Jardin Botaniques de la ville de Genève). Les observations récentes sont rares et très dispersées géographiquement : bassin chambérien, Beaufortain,Tarentaise, Maurienne. Sur l’ensemble du territoire du Parc national de la Vanoise nous disposons seulement de deux observations sur les communes de Villarodin-Bourget et Termignon.
Menaces et préservation
Bunias erucago, bien qu’ayant une vaste aire de distribution, reste une plante rare en France comme en Savoie et en Vanoise. Plusieurs données bibliographiques le signalent en des lieux où les recherches entreprises pour le retrouver sont restées vaines. Par contre, de nouvelles localités ont été aussi découvertes. Est-ce une réelle régression de l’espèce, ou s’agit-il des effets de la biologie d’une espèce colonisatrice, annuelle, présente seulement certaines années ? Il demeure que son habitat de prédilection (talus, bords des champs...) est particulièrement menacé par les mutations du système agricole. Bunias erucago est donc une espèce à surveiller et dont la biologie mériterait d’être approfondie.
Source : Parc national de la Vanoise
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Bunias arvensis Jord., 1848 | Bunias aspera Retz., 1781 | Bunias brachyptera Jord., 1864 | Bunias dubia Zapał., 1913 | Bunias erucago subsp. arvensis (Jord.) Kulczek, 1926 | Bunias erucago subsp. macroptera (Rchb.) Murb., 1891 | Bunias erucago var. ambigua Rouy & Foucaud, 1895 | Bunias erucago var. arvensis (Jord.) Rouy & Foucaud, 1895 | Bunias erucago var. brachyptera (Jord.) Rouy & Foucaud, 1895 | Bunias erucago var. macroptera (Rchb.) Rouy & Foucaud, 1895 | Bunias inermis Lange, 1865 | Bunias macroptera Rchb., 1832 | Bunias tricornis Lange, 1865 | Crucifera erucago E.H.L.Krause, 1902 | Erucago arvensis (Jord.) Fourr., 1868 | Erucago aspera Hornem., 1813 | Erucago brachyptera Fourr., 1868 | Erucago campestris Desv., 1814 | Erucago dentata Moench, 1794 | Erucago glandulosa Röhl., 1813 | Erucago macroptera Fourr., 1868 | Erucago monspeliaca J.St.-Hil., 1805 | Erucago monspeliensis Cav., 1802 | Erucago runcinata Hornem., 1813 | Erucago segetum Bubani, 1901 | Myagrum asperum Poir., 1811 | Myagrum clavatum Lam., 1779 | Myagrum erucago (L.) Lam., 1785

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles