Kobrésie simple

Carex bipartita Bellardi ex All., 1785

Classe : Equisetopsida Ordre : Poales Famille : Cyperaceae Sous-Famille : Cyperoideae Tribu : Cariceae Genre : Carex

  • 309
    observations

  • 8
    communes

  • 34
    observateurs

  • Première observation
    1971

  • Dernière observation
    2019
Titre Auteur
Carex bipartita PNV
Description :
Fiche de l'Atlas de la flore rare et protégée de Vanoise
Date : 2017-05-06
Balais Christian - Bantin Louis - Barraud Rémy - Berthelot Pierre-jean - Blanchemain Joël - Bonnevie Danièle - Bourgeois Marie-geneviève - Brunaud Cecile - Caratti Gérard - Clement-guy Stéphanie - Deffrennes Benoît - Delahaye Thierry - Delpech René - Denise Cyril - Ferbayre Annie - Gotti Christophe - Grillot Vanessa - Grosset Félix - Hemeray Damien - Jordana Régis - Jullian Laurence - Laurency Sabine - Malrat Didier - Parchoux Franck - Pellet Clarisse - Pellicier Philippe - Perier Muzet Laurent - Plumecocq Benjamin - Rannou Gwendal - Richard Alain - Robert Denis - Roland Théaud - Seignemartin Aurore - Valy Nicolas

Informations sur l'espèce

La Kobrésie simple porte aussi le nom français d’Élyna fausse laîche. Chez cette espèce, comme chez l’Élyna fausse queue de souris, les ovaires et les fruits sont nus et non enfermés dans un utricule comme chez les laîches. Un port cespiteux, dressé, raide, avec une tige subtrigone terminée par trois à huit petits épillets compacts, des feuilles fines légèrement scabres à la base, rappellent l’allure de certaines laîches et notamment de Carex lachenalii. Elle s’en distingue cependant par des épillets plus compacts et moins fauves. Toutefois, la détermination de cette espèce sur le terrain requiert une certaine expérience.
Source : Parc national de la Vanoise
Écologie et habitats
Le milieu de prédilection de Carex bipartita est le Caricion incurvae dans lequel sont présentes d’autres plantes arctico- alpines telles que Carex maritima, Carex atrofusca ou encore Carex microglochin. Ce type de marais est présent en Vanoise dans les dépressions et sur les replats humides, le long des méandres des ruisseaux, sur les pentes suintantes ou encore en bordure de lac. Ces marais sont localisés à l’étage alpin, ainsi la Kobrésie simple a été observée en Vanoise de 1880 m à Lanslebourg-Mont-Cenis à 2830 m d’altitude à Tignes.
Distribution
La distribution mondiale de Carex bipartita couvre d’une part toutes les régions boréales de l’hémisphère Nord, du Canada à l’Altaï en passant par le Groenland, la Scandinavie, etc. et d’autre part les montagnes eurasiatiques. Plus fréquente dans les régions nordiques, la Kobrésie simple est connue dans les Alpes, les Pyrénées et les Carpates et elle est également indiquée dans le nord de l’Angleterre (Olivier, Galland & Maurin, 1995). En France, elle est répertoriée en quelques points des Pyrénées, des Alpes-de-Haute-Provence et en Vanoise, seul massif à abriter d’assez nombreuses populations. Déjà citée sur huit communes du territoire du Parc par Gensac (1974), elle est actuellement connue sur une dizaine et il est probable que de nouvelles stations restent encore à découvrir.
Menaces et préservation
Plusieurs stations historiques ont disparu suite à des aménagements : au col de l’Iseran sous des remontées mécaniques, à Tignes sous le lac de barrage du Chevril, à Bonneval-sur-Arc à la Lenta par la construction d’un pont. Il convient donc de rester vigilant pour la préservation des milieux de vie de cette espèce, même s’ils bénéficient pour bon nombre des stations connues de Carex bipartita de la protection réglementaire du coeur du Parc national de la Vanoise, de la Réserve naturelle nationale de la Grande Sassière ou encore de l’Arrêté préfectoral de protection de biotope du mont Cenis.
Même les flores de référence usent parfois de formules un peu déroutantes pour le néophyte lorsqu’elles décrivent les espèces.Voici la description que donne Fournier (1947) dans “Les quatre flores de France” de cette Kobrésie simple : “Port de Carex leporina, couleur de Carex digitata” sic !
Source : Parc national de la Vanoise
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Carex hybrida Schkuhr, 1806 | Carex mirabilis Host, 1809 | Carex simpliciuscula Wahlenb., 1803 | Elyna caricina (Willd.) Mert. & W.D.J.Koch, 1823 | Kobresia bipartita Dalla Torre, 1891 | Kobresia bipartita sensu Guin. & R.Vilm., 1978 | Kobresia caricina Willd., 1805 | Kobresia simpliciuscula (Wahlenb.) Mack., 1923 | Schoenus monoicus Sm., 1805

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles