Potentille des marais

Comarum palustre L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Rosales Famille : Rosaceae Genre : Comarum

  • 14
    observations

  • 4
    communes

  • 4
    observateurs

  • Première observation
    1996

  • Dernière observation
    2019
Titre Auteur
Comarum palustre PNV
Description :
Fiche de l'Atlas de la flore rare et protégée de Vanoise
Date : 2017-05-09
Balais Christian - Bourgeois Marie-geneviève - Delahaye Thierry - Rutten Céline

Informations sur l'espèce

Cette grande potentille des zones humides, dont la tige peut atteindre 70 cm de hauteur, ne peut se confondre avec aucune autre : c’est la seule potentille de notre flore avec des pétales pourpre foncé, contrastant avec les étamines jaune vif. Les feuilles sont imparipennées, composées de cinq à sept folioles lancéolées, dentées, glauques au revers.
Source : Parc national de la Vanoise
Écologie et habitats
Cette plante se développe dans les bas-marais et les tourbières des étages collinéen à subalpin. En Vanoise, elle est connue entre 1760 et 2290 m d’altitude. Elle s’observe plus particulièrement dans les dépressions inondées en compagnie par exemple de Menyanthes trifoliata. C’est une espèce caractéristique des marais de transition (Caricion lasiocarpae), milieux particulièrement sensibles et fragiles.
Distribution
Au niveau mondial, Comarum palustre se rencontre sur l’ensemble de l’hémisphère nord. En France, elle est inventoriée dans la plupart des départements, sauf ceux de l’extrémité sud, tout en étant présente dans le massif pyrénéen. Elle est assez rare en Savoie et n’était pas citée en Vanoise par Gensac (1974). Elle est actuellement connue sur trois communes du Parc : Bourg-Saint-Maurice, Les Allues et Saint-Martin-de- Belleville.
Menaces et préservation
Dans notre région, Comarum palustre ne bénéficie d’aucun statut réglementaire de protection. Quelques populations sont protégées par Arrêté préfectoral de protection de biotope comme aux Allues (tourbières du Plan de l’Homme et deVieille Cave) et à Saint-Martin-de-Belleville (Plan de l’Eau). Il convient de rester très attentif au devenir de ces populations, d’autant que certaines sont localisées dans l’emprise de domaines skiables où les travaux de terrassement peuvent entraîner des destructions directes ou altérer le fonctionnement de zones humides en modifiant leur alimentation en eau.
Source : Parc national de la Vanoise
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Argentina rubra Lam., 1779 | Comarum angustifolium Raf., 1837 | Comarum digitatum Raf., 1837 | Comarum palustre subsp. angustifolium (Raf.) Tzvelev, 2007 | Comarum palustre subsp. arcticum (Gand.) Tzvelev, 2007 | Comarum palustre var. stipulaceum Grognot ex Carion | Comarum tomentosum Raf., 1840 | Fragaria palustris (L.) Crantz, 1769 | Fragaria pinnatifida Stokes, 1812 | Pancovia palustris (L.) Bubani, 1899 | Potentilla comarum Nestl., 1816 | Potentilla palustris (L.) Scop., 1771 | Potentilla palustris var. palustris (L.) Scop. | Potentilla palustris var. parvifolia (Raf.) Fernald & B.H.Long, 1914 | Potentilla palustris var. remotifolia Rouy & E.G.Camus, 1900 | Potentilla palustris var. stipulacea (Grognot ex Carion) Rouy & E.G.Camus, 1900 | Potentilla palustris var. subdigitata Rouy & E.G.Camus, 1900 | Potentilla palustris var. villosa (Pers.) Lehm., 1851 | Potentilla rubra Haller f., 1818

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles