Immortelle à fleurs fermées

Xeranthemum inapertum (L.) Mill., 1768

Classe : Equisetopsida Ordre : Asterales Famille : Asteraceae Genre : Xeranthemum

  • 5
    observations

  • 2
    communes

  • 1
    observateur

  • Première observation
    1995

  • Dernière observation
    2001
Titre Auteur
Xeranthemum inapertum PNV
Description :
Fiche de l'Atlas de la flore rare et protégée de Vanoise
Date : 2017-10-02
Mollard Maurice

Informations sur l'espèce

Xeranthemum inapertum est une astéracée annuelle au port dressé. La tige, simple ou rameuse, mesure de 20 à 50 cm de hauteur et se termine par un capitule caractéristique. Les fleurs tubuleuses purpurines sont entourées d’un involucre composé à l’extérieur de bractées scarieuses, presque entièrement transparentes, terminées par un petit mucron et, à l’intérieur, de bractées roses deux fois plus longues que les externes. Les feuilles simples, lancéolées, sessiles sont couvertes de poils blanchâtres, surtout dessous, signe d’une adaptation à un milieu de vie desséchant.
Source : Parc national de la Vanoise
Écologie et habitats
Le Xéranthème fermé est une espèce xéro-thermophile qui affectionne les coteaux particulièrement arides. Elle est présente en Vanoise sur les adrets de l’étage montagnard, au sein de pelouses calcicoles très sèches, substeppiques. Ces pelouses, ouvertes, pentues, sont caractérisées par l’abondance de Stipa eriocaulis et Koeleria vallesiana (Prunier, 2002). Xeranthemum inapertum pousse en compagnie d’autres thérophytes comme Arabis auriculata, Veronica praecox, etc.
Distribution
L’aire de distribution de Xeranthemum inapertum recouvre l’ensemble du bassin méditerranéen et s’étend, vers l’est, jusqu’à la partie occidentale de l’Asie. Assez commune en région méditerranéenne, cette espèce pénètre dans le massif alpin, dans sa partie occidentale, à la faveur des vallées internes. En Savoie, le Xéranthème fermé n’est actuellement connu que de la vallée de la Maurienne, entre Hermillon et Avrieux. Il a été présent autrefois en Tarentaise où il fut récolté à Aime, en 1892, par Marjollet (herbier des Conservatoire et Jardin Botaniques de la ville de Genève).
Menaces et préservation
Xeranthemum inapertum ne semble pas menacé sur l’ensemble de son aire et en particulier en région méditerranéenne. Par contre, sa rareté en Savoie et particulièrement en Vanoise, en limite septentrionale de son aire de distribution, le rend particulièrement vulnérable. La dégradation de son habitat, par la fermeture des pelouses, consécutive à une diminution du pastoralisme sur ces milieux, constitue une menace réelle pour son maintien. De même, la destruction de pelouses sèches par l’extension de zones pavillonnaires, comme à Avrieux, et la création d’espaces de loisirs morcellent son milieu de vie et fragilisent toujours plus des populations très localisées.
Source : Parc national de la Vanoise
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Xeranthemum annuum subsp. inapertum (L.) Bonnier & Layens, 1894 | Xeranthemum annuum var. inapertum L., 1753 | Xeranthemum australe Pomel, 1874 | Xeranthemum erectum C.Presl, 1822 | Xeranthemum foetidum Moench, 1794 | Xeranthemum incomptum Cass., 1829 | Xeranthemum modestum Ball, 1873

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles