Dactylorhize de Laponie

Dactylorhiza traunsteineri subsp. lapponica (Laest. ex Hartm.) Soó, 1978

Classe : Equisetopsida Ordre : Asparagales Famille : Orchidaceae Sous-Famille : Orchidoideae Tribu : Orchideae Genre : Dactylorhiza Espèce : Dactylorhiza traunsteineri

  • 19
    observations

  • 11
    communes

  • 5
    observateurs

  • Première observation
    2009

  • Dernière observation
    2019
Titre Auteur
Dactylorhiza lapponica PNV
Description :
Fiche de l'Atlas de la flore rare et protégée de Vanoise
Date : 2017-05-11
Benoit Félix - Blanchemain Joël - Bonnevie Danièle - Delahaye Thierry - Modane Secteur

Informations sur l'espèce

La tige, trapue, haute de 10 à 30 cm est creuse, faiblement compressible. Les feuilles sont peu nombreuses, regroupées à la base de la tige ; elles sont généralement maculées et présentent un port plutôt étalé et ne sont pas contractées en capuchon à leur extrémité. L’épi est lâche, composé d’un petit nombre (cinq à quinze) de petites fleurs purpurines à labelle nettement trilobé. Ces critères doivent permettre de distinguer l’Orchis de Laponie des autres dactylorhizes du même groupe (Dactylorhiza majalis subsp. alpestris, Dactylorhiza traunsteineri, etc.).
Source : Parc national de la Vanoise
Écologie et habitats
L’Orchis de Laponie affectionne les suintements et marais alcalins, les prairies marécageuses. Ces zones humides sont souvent des clairières au sein de peuplements forestiers des étages montagnard et subalpin. On trouve là tout un cortège d’espèces caractéristiques du Caricion davallianae : Eriophorum latifolium, Tolfieldia calyculata et... Carex davalliana.
Distribution
La distribution de Dactylorhiza lapponica est globalement scindée en deux parties avec l’essentiel des populations dans le nord de la Scandinavie et l’Écosse. Les Alpes représentent la deuxième partie de l’aire de distribution de l’espèce. L’Orchis de Laponie est présent essentiellement dans toutes les Alpes centrales et orientales, beaucoup plus rare à l’ouest. Méconnu, il n’a été découvert que récemment en France, à Termignon, en Savoie, en 1996 (Armadeilh, 1997). Depuis, il a été observé dans la plupart des autres départements alpins. L’espèce est effectivement présente en Haute-Maurienne et a été découverte également ailleurs en Savoie : vallée de l’Arvan, Beaufortain, etc.
Menaces et préservation
Préciser l’aire de répartition de Dactylorhiza lapponica en Vanoise semble être une priorité pour les années à venir. Cette espèce ne possède en France aucun statut légal de protection ; ses stations sont par ailleurs en dehors des espaces protégés. Les marais où elle est présente sont souvent ceinturés de forêts et sont menacés par la fermeture du milieu due vraisemblablement à une déprise du pastoralisme dans ces zones intermédiaires que sont les "montagnettes". À Termignon, en accord avec la commune, le Parc national a mené des travaux de débroussaillement et de coupe de Pins sylvestres sur la zone humide des Fontaignous où pousse également Herminium monorchis.
Source : Parc national de la Vanoise
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Dactylorhiza bohemica Businský, 1989 | Dactylorhiza lapponica (Laest. ex Hartm.) Soó, 1962 | Dactylorhiza majalis subsp. lapponica (Laest. ex Hartm.) H.Sund., 1975 | Dactylorhiza pseudocordigera (Neumann) Soó, 1962 | Orchis angustifolia var. lapponica Laest. ex Hartm., 1843 | Orchis latifolia var. lapponica (Laest. ex Hartm.) Rchb.f., 1851 | Orchis pseudocordigera Neumann, 1909

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles